Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Home Accueil BANGKOK – TUERIE : Siam Paragon, un centre commercial endeuillé par une tuerie de masse

BANGKOK – TUERIE : Siam Paragon, un centre commercial endeuillé par une tuerie de masse

Journaliste : Gavroche
La source : Gavroche/Thaiger/The Nation/Bangkok Post
Date de publication : 03/10/2023
0

 

Nous vous proposons ici un suivi en direct de la tuerie survenue au centre commercial Siam Paragon de Bangkok mardi 3 octobre dans l’après-midi.

 

Voici une vidéo montrant la foule évacuant très rapidement les lieux :

 

 

Voici les principales informations :

 

21H20 – Selon la carte d’étudiant du suspect et la déclaration de l’école, une vidéo enregistrée sur son téléphone et une perquisition à son domicile, il a été déterminé que le suspect est un élève d’une école privée à Phaya Thai. De plus, il a été découvert qu’il s’entraînait à recharger une arme à feu et que l’arme utilisée lors du tir était une arme à blanc modifiée. En outre, il s’est avéré qu’il s’entraînait au tir sur cibles.

 

21h00 – Le chef de la police nationale, Pol Gen Torsak Sukvimol, a déclaré aux journalistes que 2 personnes étaient mortes des suites de la fusillade à Siam Paragon. L’une des victimes était une ressortissante chinoise de 34 ans, décédée sur place, et l’autre était une ressortissante de Birmanie, décédée à l’hôpital général de la police. Cinq personnes ont été blessées.

 

20h00 – Le bilan des victimes de la fusillade à Siam Paragon a été ramené à une personne. Le Premier ministre Srettha Thavisin a déclaré que la victime était un ressortissant chinois. Yuthana Srettanan, directrice du centre médical d’urgence de Bangkok (Centre Erawan), avait précédemment informé les journalistes que trois personnes avaient été tuées et quatre blessées. Srettanan a révisé à la baisse le bilan à un seul mort et a informé les journalistes que six personnes avaient été blessées, dont deux dans un état grave.

 

19H00 – Le suspect a été identifié. La police a arrêté un jeune homme de 14 ans au 3ème étage de l’hôtel Siam Kempinski., après qu’il ait tué trois personnes et blessé quatre autres le 3 octobre. Le suspect serait un adolescent nommé Parit “Indy” Taluthatsanawin. Le suspect a utilisé un Glock 19 pour la fusillade. Le motif de cet acte est encore inconnu.

 

18h00 – Des reportages en direct sur la chaîne de télévision Channel 3 ont montré de nombreux clients et employés de magasins quittant le centre commercial, l’air terrifié. La police a indiqué que deux victimes blessées avaient été transportées d’urgence à l’hôpital général de la police, une à l’hôpital Chulalongkorn et une autre à l’hôpital Hua Chiew.

 

17H15 – Après l’annonce à la télévision, de l’arrestation de l’adolescent armé, les clients ont été invités à quitter le centre commercial.

 

17h00 – La police est désormais sur place à Siam Paragon et contrôle les gens aux sorties. Le tireur présumé, comme le montrent les caméras de vidéosurveillance, peut être observé portant une chemise noire, un pantalon kaki, des gants et des bottes noires. Le tireur n’a pas encore été appréhendé et se trouve toujours au deuxième étage.

 

L’incident, qui s’est produit vers 16h20 mardi 3 octobre a fait fuir des centaines de personnes du centre commercial situé dans le quartier de Pathum Wan, dans le centre de Bangkok. Des témoins ont déclaré avoir entendu plus de dix coups de feu.

 

Yuthana Srettanan, directeur du centre d’urgence d’Erawan, a confirmé 1 mort et 6 blessés dans un message adressé aux journalistes.

 

Parmi les blessés, trois personnes, dont un étranger, ont été admises au King Chulalongkorn Memorial Hospital et une autre est soignée à l’hôpital général de la police.

 

Une équipe d’opérations spéciales de la police dépêchée sur les lieux a poursuivi l’assaillant et a réussi à le coincer à l’hôtel Siam Kempinski de Bangkok, situé à proximité, vers 17h10. Il a déposé son arme et s’est rendu sans se débattre.

 

Des vidéos et des photos diffusées sur les réseaux sociaux montrent un homme vêtu d’une chemise noire et d’un pantalon de camouflage portant une arme de poing.

 

Le Premier ministre thaïlandais Srettha Thavisin a déclaré qu’il avait été informé d’une “fusillade” et qu’il suivait l’évolution de la situation. Le chef de la police nationale, le Pol Gen Torsak Sukvimol, se rendait sur les lieux.

 

Les entrées et les sorties du centre commercial ont été fermées, selon des informations locales. La station de BTS Siam était également fermée.

 

Cette fusillade survient quelques jours avant le premier anniversaire de l’une des journées les plus sanglantes de l’histoire récente de la Thaïlande, lorsqu’un ancien policier armé d’un couteau et d’un pistolet avait attaqué une crèche, tuant 24 enfants et 12 adultes.

 

La Thaïlande a un taux élevé de possession d’armes à feu et a une longue et violente histoire d’incidents impliquant des armes à feu, qu’ils soient petits ou grands.

 

En 2020, un ancien officier de l’armée s’est déchaîné dans un centre commercial de Nakhon Ratchasima, tuant 29 personnes et en blessant de nombreuses autres.

 

Des images de vidéosurveillance montrent la police en train d’appréhender un tireur présumé de 14 ans au troisième étage de l’hôtel Siam Kempinski de Bangkok, à côté de Siam Paragon, le 3 octobre après-midi.

 

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus