Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil GAVROCHE HEBDO – ÉDITORIAL: En Birmanie, Total a une responsabilité

GAVROCHE HEBDO – ÉDITORIAL: En Birmanie, Total a une responsabilité

Journaliste : Rédaction
La source : Gavroche
Date de publication : 12/04/2021
0

La décision du groupe pétrolier Total de reverser aux forces démocratiques l’équivalent du montant des taxes payées à l’État birman n’est pas suffisante. Le géant pétrolier français a maintenant une responsabilité écrasante devant l’hécatombe de manifestants tués par l’armée. Plus de 700 morts en ce lundi 12 avril ! Accepter de fermer les yeux, lorsque l’on est une entreprise internationale de première importance, n’est pas une solution.

 

Cette responsabilité de Total nous fait revenir trente ans en arrière, lorsque le groupe pétrolier était accusé (déjà) de financer l’armée avec son gazoduc de Yadana.

 

Le temps a passé, et le visage affreux de la répression tous azimuts en Birmanie revient sur le devant de la scène.

 

Nos colonnes, comme celles de tous les médias de la région, sont ouvertes aux responsables de Total. Le moment est venu, pour eux, de s’exprimer. Une entreprise n’est pas un État. Ses contraintes capitalistiques sont réelles. Mais ce qui se passe en Birmanie est un cauchemar et la junte a besoin de devises étrangères.

 

Nous l’affirmons: la responsabilité de Total est bel et bien engagée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus