Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil INDONÉSIE – MIGRANTS : Nouvelles arrivées de réfugiés rohingyas

INDONÉSIE – MIGRANTS : Nouvelles arrivées de réfugiés rohingyas

Date de publication : 22/11/2023
0

réfugiés rohingyas

 

Plus de 200 nouveaux réfugiés rohingyas arrivés dans la nuit dans la province d’Aceh, en Indonésie, vont être conduits dans un centre d’hébergement temporaire, a indiqué mercredi le HCR, alors que la population locale hostile menaçait de les renvoyer en mer.

 

Dans la nuit de mardi à mercredi 219 réfugiés, dont 91 femmes et 56 enfants, ont débarqué sur une plage de l’ile de Sabang, à l’extrémité de la grande île de Sumatra, selon les autorités locales et l’agence de l’ONU pour les réfugiés (HCR).

 

Cela porte à plus d’un millier le nombre de Rohingyas arrivés par la mer en une semaine dans la province d’Aceh.

 

Face à l’hostilité de la population locale qui menaçait de les renvoyer sur leur bateau, les autorités locales ont convenu de transférer ces réfugiés par ferry vers un centre d’hébergement temporaire dans la région d’Aceh, a indiqué le HCR.

 

“Ce qui est prévu est que les réfugiés soient transférés dans un centre d’accueil à Lhokseumawe”, a déclaré à l’AFP Naufal, directeur de l’agence sociale de Sabang, qui, comme de nombreux Indonésiens, porte un seul nom.

 

Comme la semaine dernière, où des habitants d’Aceh ont refoulé plusieurs bateaux en provenance du Bangladesh, des membres de la communauté locale ont menacé mercredi matin de renvoyer ces réfugiés en mer.

 

De nombreux habitants d’Aceh, qui ont eux-mêmes enduré des décennies de conflits sanglants en raison de l’existence d’un mouvement séparatiste, ont longtemps été sensibles au sort de cette minorité musulmane.

 

Chaque fin d’année, quand les conditions de navigation en mer sont propices, les Rohingyas tentent de rejoindre l’Indonésie ou la Malaisie depuis le Bangladesh, qui abrite environ un million de membres de cette minorité musulmane apatride, dont quelque 750.000 ont fui la Birmanie en 2017.

 

Selon le HCR, plus de 2 000 Rohingyas ont tenté en 2022 la difficile traversée vers l’Indonésie ou la Malaisie et 200 sont morts ou portés disparus.

 

L’Indonésie n’est pas signataire de la Convention des Nations Unies sur les réfugiés et affirme qu’elle n’est pas obligée d’accueillir ces réfugiés, stigmatisant les pays voisins qui leur ont fermé leurs portes.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus