Free Porn
xbporn
Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Ankara Escort
1xbet
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com

1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com

1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
betforward
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co

betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co

betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
deneme bonusu veren bahis siteleri
deneme bonusu
casino slot siteleri/a>
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Cialis
Cialis Fiyat
deneme bonusu
padişahbet
padişahbet
padişahbet
deneme bonusu 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet 1xbet untertitelporno porno 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet 1xbet سایت شرط بندی معتبر 1xbet وان ایکس بت pov leccata di figa
best porn 2025
homemade porn 2026
mi masturbo guardando una ragazza
estimare cost apartament precisă online
blonde babe fucked - bigassmonster
Home Accueil THAÏLANDE – AUTOMOBILE : Vers un plus bas historique en 2024 ?

THAÏLANDE – AUTOMOBILE : Vers un plus bas historique en 2024 ?

Date de publication : 05/07/2024
0

Usine automobile Thailande

 

La production automobile thaïlandaise pourrait chuter à son plus bas niveau en 14 ans cette année (hors années de pandémie 2020-2022), tombant à 1,65 million d’unités, selon Krungsri Securities (KS). Une reprise progressive de la production mensuelle est toutefois attendue à partir du quatrième trimestre.

 

Ce déclin s’explique par un niveau élevé d’endettement des ménages et de créances douteuses (NPL), selon la société de courtage.

 

La production automobile a continué de baisser en mai, chutant de 16 % en glissement annuel à 126 000 unités, en raison d’une baisse de 55 % de la production de pick-up, tandis que la production de voitures particulières a diminué de 14 %, a déclaré Naruedom Mujjalinkool, analyste en investissement fondamental chez KS.

 

Les ventes de véhicules nationaux ont plongé de 23 % par rapport à l’année précédente, à 50 000 unités, soit le chiffre de vente le plus faible pour le mois de mai depuis 2009, à l’exception de 2020 pendant la pandémie, a-t-il précisé.

 

Les exportations ont augmenté de 3 % pour atteindre 89 000 unités. Les ventes de véhicules électriques (VE) ont légèrement progressé par rapport à avril, atteignant 5 000 unités, mais restent en baisse de 8 % en glissement annuel, représentant 10 % du total des ventes de voitures nationales, la contribution et le chiffre d’affaires les plus élevés en quatre mois.

 

La guerre des prix entre les constructeurs de VE en Thaïlande devrait stimuler l’intérêt des consommateurs, car environ 90 % des VE sur le marché local sont importés. Une autre guerre des prix pourrait éclater au quatrième trimestre lors du Motor Expo 2024, prévu du 29 novembre au 10 décembre, a déclaré M. Naruedom.

 

Un autre facteur qui freine la production est le durcissement des critères de prêt automobile par les banques en raison du niveau élevé d’endettement des ménages dans le pays, a-t-il ajouté.

 

La production de véhicules cette année devrait être inférieure de 10 % à celle de l’année dernière.

 

KS a revu à la baisse ses prévisions de ventes de voitures nationales en 2024 de 7 % à 650 000 unités, soit 16 % de moins que les achats nationaux en 2023.

 

La société de courtage a également abaissé ses prévisions d’exportations de voitures de 1 % à 1,09 million d’unités, soit 2 % de moins que les expéditions effectuées l’année dernière, a-t-il conclu.

 

L’indice de la production industrielle a baissé au cours des 10 derniers mois, car plusieurs usines ont réduit leurs heures de travail ou licencié des employés, ce qui a affecté le revenu des ménages et les dépenses de consommation, a indiqué M. Naruedom.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus