Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil THAÏLANDE – CORONAVIRUS: Covid ou tuberculose, le mystère du mort laotien d’Udon Thani

THAÏLANDE – CORONAVIRUS: Covid ou tuberculose, le mystère du mort laotien d’Udon Thani

Journaliste : Redaction
La source : Gavroche
Date de publication : 21/08/2020
0

Un homme de 61 ans originaire du Laos, est décédé subitement à Udon Thani le 18 août. Il était soupçonné d’être mort de Covid-19. L’homme, qui rendait visite à sa fille qui vit dans le district de Nong Han, a été retrouvé mort après avoir toussé devant la maison où il avait séjourné. Sa fille a découvert le corps après une visite au temple avec sa mère. D’autres experts suggèrent que l’homme pourrait avoir été souffrant d’une forme grave de tuberculose, maladie qui continue de sévir au Laos et en Thaïlande.

 

La fille de 31 ans, sa mère et le propriétaire de la maison dans laquelle vivaient cette famille laotienne ont été interrogés par la police locale dans le cadre d’une enquête en cours.

 

L’incident est devenu le centre de l’attention des médias thaïlandais à la suite d’informations faisant état d’un éventuel Covid-19. Le personnel médical de l’hôpital de Nong Han s’est précipité sur les lieux. Le défunt et sa femme semblent être entrés illégalement en Thaïlande il y a quelques semaines. Le corps a été livré à un temple local pour être incinéré.

 

Frontières poreuses en Asie du Sud-Est

 

Les frontières poreuses entre les nations d’Asie du Sud-Est restent un problème pour le confinement de la pandémie Covid-19, compte tenu des nombreux cas d’entrée illégale. Cinquante-quatre Laotiens étudiants au Vietnam sont rentrés sans autorisation au Laos fin juillet et n’ont pas été en quarantaine pendant 14 jours, conformément à la réglementation.

 

Le Premier ministre laotien et le groupe de travail national ont chargé les bureaux provinciaux de l’éducation et des sports à Savannakhet, Salavanh et Khammouane de localiser les étudiants et de veiller à ce qu’ils soient placés en quarantaine.

 

Remerciements à Jean Michel Gallet

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus