Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil THAÏLANDE – ÉCONOMIE : Prévisions de croissance en baisse pour 2024

THAÏLANDE – ÉCONOMIE : Prévisions de croissance en baisse pour 2024

Date de publication : 16/12/2023
0

Banque mondiale

 

La Banque mondiale a abaissé ses prévisions de croissance économique de la Thaïlande en 2023 à 2,5 %, par rapport à l’estimation précédente de 3,4 %, réalisée en octobre. En outre, la banque a révisé ses prévisions pour 2024 à 3,2 % par rapport à la prévision précédente de 3,5 %.

 

La banque a attribué la croissance de 1,5 % inférieure aux prévisions au troisième trimestre 2023 à la faiblesse de la demande extérieure et a indiqué que les arrivées de touristes étrangers n’avaient atteint que 75 % des niveaux d’avant la pandémie en septembre. Malgré cela, les mesures gouvernementales visant à réduire le coût de la vie et à stimuler la consommation privée continuent de soutenir l’économie.

 

La banque a souligné la lenteur de la reprise en Thaïlande par rapport à ses pairs, comme la Malaisie et les Philippines, citant la forte dépendance du pays à l’égard du tourisme et du commerce.

 

À l’horizon 2024, la banque anticipe une reprise continue, portée par le tourisme et la consommation privée, avec un rebond des exportations malgré le ralentissement de l’économie chinoise. Le tourisme devrait revenir aux niveaux d’avant la pandémie d’ici la mi-2025.

 

L’inflation globale devrait ralentir pour atteindre un creux régional de 1,1 % en 2024 en raison du maintien des subventions énergétiques et de la baisse des prix mondiaux de l’énergie. L’inflation sous-jacente devrait augmenter légèrement, soutenue par une hausse attendue du salaire minimum et la réduction de l’écart de production, restant dans une fourchette acceptable en 2024.

 

La dette publique devrait culminer à 62,8 % d’ici la fin de 2024, en raison des mesures gouvernementales élargies de soutien au coût de la vie et des dépenses fiscales.

 

La banque a noté que l’introduction de la politique de portefeuille numérique de 10 000 bahts en mai 2024 pourrait conduire à une croissance dépassant les projections de base de 0,5 à 1 % sur une période de deux ans. Cependant, cela pourrait également entraîner une augmentation du déficit budgétaire de 4 à 5 % du PIB, se rapprochant du niveau moyen observé lors de la crise du COVID-19 en 2020-2022, et la dette publique pourrait atteindre 65 à 66 % du PIB.

 

Les risques potentiels évoqués par la banque comprennent l’intensification des conflits géopolitiques, les prix élevés du pétrole et le risque d’une nouvelle poussée inflationniste en Thaïlande en raison de sa forte dépendance aux importations d’énergie.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus