Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Home Accueil THAILANDE – HOMMAGE: Quand Aznavour visitait Bangkok…

THAILANDE – HOMMAGE: Quand Aznavour visitait Bangkok…

Journaliste : François Doré
La source : Gavroche
Date de publication : 20/10/2018
0

Notre ami et collaborateur François Doré est à l’image de sa magnifique Librairie du Siam, véritable caverne d’Ali Baba pour tous les amateurs de livres, d’écrits et d’affiches sur les pays du Mékong: une mine d’histoires. Cette fois, c’est à une autre rencontre (posthume) que François nous invite à découvrir. Une rencontre placée sous le signe d’une chanson que vous pouvez fredonner en lisant: Hier encore…

 

C’était il y a bien des années. L’avion était silencieux. Il faisait déjà nuit.

 

Le vol Air France qui, de Paris, rejoignait Bangkok comme chaque soir, était calme.

 

Le service du dîner était terminé. Les lumières venaient de s’éteindre.

 

Le ronronnement lointain des réacteurs venait bercer les passagers qui un à un, s’enfonçaient dans un demi-sommeil…

 

C’est à ce moment qu’une gentille hôtesse s’approcha et me glissa à l’oreille : «Vous êtes résident à Bangkok n’est ce pas ?

 

On vous voit souvent sur ce vol». Un peu surpris, j’étais bien obligé d’acquiescer. Et c’est alors qu’elle me fit cette surprenante proposition : «Un passager de première classe souhaiterait vous rencontrer !…».

 

Évidemment, c’était une invitation bien curieuse, mais après tout, pourquoi pas. Allons-y !

 

Après avoir remonté la cabine endormie, nous avons rejoint dans le nez de l’appareil, la cabine des premières classes. Surprise ! elle était vide ! Ah non, pas tout à fait !

 

A gauche, une forme allongée le long des hublots.

 

Et puis cette invitation, cette voix chaude : «Venez ! venez ! bonjour, installez-vous !».

 

Et dans la pénombre, sous sa couverture, je reconnais Charles Aznavour…

 

Oui, Charles Aznavour, le chanteur de renommée mondiale, seul dans cette cabine d’avion.

 

Voyant ma surprise, il me rassura rapidement, après avoir demandé à l’hôtesse de nous amener le bar roulant des premières : «Voilà pourquoi je vous ai fait déranger : vous qui habitez Bangkok, pouvez-vous m’indiquer l’adresse d’un bon massage ?».

 

Devant mon air ahuri, il me rassura vite :«Non, non ! pas ce genre de massage auquel vous pensez ! Non ; j’ai un peu mal dans le dos et j’aimerais essayer cette tradition médicale thaïlandaise dont on parle tant…». Ouf ! Nous voilà rassurés.

 

D’autant plus que oui, nous avions autrefois à Bangkok, un masseur extraordinaire.

 

Il habitait une vieille maison tout en bois, dans le bas de Silom. Il pratiquait cette méthode japonaise très particulière qu’on appelle «amma».

 

Le masseur de Silom était un artiste qui faisait virevolter sa serviette entre ses mains et votre corps sans jamais un seul contact de peau à peau.

 

Des séances presque hypnotiques, qui j’en étais sûr, étaient ce que l’on pouvait trouver de mieux dans la «cité des anges»

 

Après un bien sympathique échange avec le grand chanteur, je me permis de l’interroger sur sa présence dans cet avion :
– ‘Mais vous, Monsieur Aznavour, qu’allez-vous donc faire à Bangkok ? Tourisme ?
– ‘Ah pas du tout ! Figurez-vous que je suis ici l’invité de sa majesté le Roi de Thaïlande !

 

A l’arrière de l’avion, vous pourrez les voir, il y a tout mon orchestre, au complet.

 

Pour moi, la cabine de première classe m’a été entièrement réservée.

 

J’habite une suite à l’Oriental. Je suis invité par le souverain pour venir chanter au palais.

 

C’est le cadeau qu’il offre à sa fille cadette pour son anniversaire !…

 

Je n’ai malheureusement pas pu assister à ce concert, très privé, mais après tout, je pensais et pense encore aujourd’hui que cette Princesse, qui pouvait tout demander à son Père, avait choisi le plus merveilleux des cadeaux qui lui faisait honneur, à Elle et à la culture française.

 

François Doré.
Librairie du Siam et des Colonies.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus