Free Porn
xbporn
Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Ankara Escort
1xbet
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com

1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com

1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
betforward
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co

betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co

betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
deneme bonusu veren bahis siteleri
deneme bonusu
casino slot siteleri/a>
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Cialis
Cialis Fiyat
deneme bonusu
padişahbet
padişahbet
padişahbet
deneme bonusu 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet 1xbet untertitelporno porno 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet 1xbet سایت شرط بندی معتبر 1xbet وان ایکس بت pov leccata di figa
best porn 2025
homemade porn 2026
mi masturbo guardando una ragazza
estimare cost apartament precisă online
blonde babe fucked - bigassmonster
Home Accueil THAILANDE – LU AILLEURS: Sukhothai, perle de l’Asie du sud-est revisitée par National Geographic

THAILANDE – LU AILLEURS: Sukhothai, perle de l’Asie du sud-est revisitée par National Geographic

Journaliste : Redaction
La source : Gavroche
Date de publication : 20/12/2018
0

La cité historique de Sukhothai fait l’objet d’un magnifique reportage dans la dernière édition du magazine National Geographic. Une excursion qui met l’accent sur les trésors culturels de cette partie méconnue de la Thaïlande racontée dans nos colonnes par notre chroniqueur Michel Hermann. Retrouvez ici le récit de National Geographic dont voici les premières lignes: «Les ruines de Sukhothai sont l’un des secrets les mieux gardés de la Thaïlande. Parsemées des colonnes et des clochers de temples et de sanctuaires de 700 ans présidés par les visages sereins de gigantesques statues de Bouddha, les vestiges de la première capitale de l’État thaïlandais dégagent un sentiment enchanté et figé dans le temps….».

 

Explorez l’ancienne ville impressionnante de Thaïlande

 

La ville historique de Sukhothai, qui signifie «l’aube du bonheur», et ses environs sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

Le site englobe plus de 11000 hectares et comprend les anciennes villes de Si Satchanalai et Kamphaeng Phet ainsi que Sukhothai.

 

Située dans le centre nord de la Thaïlande actuelle, Sukhothai fut la capitale du royaume de Siam pendant environ 200 ans à compter du XIIIe siècle, date à laquelle il acquit son indépendance de l’empire khmer.

 

Alors que le royaume était initialement petit, le troisième souverain de Sukothai, le roi Ramkhamhaeng – considéré comme le père fondateur de la nation thaïlandaise – étendit sa domination au nord au Laos actuel, à l’ouest de la mer d’Andaman et au sud de la péninsule de Malay.

 

Sukhothai devint un important centre de culte ainsi que de politique de commerce.

 

Si Satchanalai, à proximité, était réputée pour son industrie de la céramique, ses temples et ses monastères bouddhistes, tandis que Kamphaeng Phet protégeait la frontière sud du royaume des envahisseurs.

 

La région est également devenue le berceau de la culture, de l’érudition, des arts et de l’architecture thaïlandais.

 

Les premiers exemples d’écriture thaïlandaise ont été retrouvés dans des inscriptions en pierre sur le site, détaillant la vie politique, économique, sociale et religieuse.

 

Le royaume prospéra grâce à un système impressionnant d’ingénierie hydraulique.

 

Pour éviter les inondations, les dirigeants de Sukhothai ont commandé un réseau de barrages, de réservoirs, d’étangs et de canaux qui irriguaient les terres, tandis que des douves protégeaient ses résidents.

 

Mais l’indépendance de Sukhothai fut de courte durée.

 

Le royaume fut conquis et absorbé par le royaume d’Ayutthaya en 1438.

 

Après avoir perdu sa place de siège du pouvoir, Sukhothai fut abandonné à la fin du XVe ou au début du XVIe siècle.

 

Les maisons en bois et même les palais royaux de l’époque de Sukhothai ont complètement disparu au fil des ans.

 

Mais les monuments religieux, construits en maçonnerie de brique et de pierre recouverte de stuc dans le style caractéristique de Sukhothai, ont survécu.

 

Dans les années 1970, le gouvernement thaïlandais, avec l’aide de l’UNESCO, a lancé un ambitieux projet de restauration qui a finalement abouti à l’ouverture du parc historique de Sukhothai.

 

Le monument couvre 2,5 km2, avec le complexe du temple Wat Mahathat comme pièce maîtresse.

 

Le parc comprend plusieurs temples plus petits, ainsi que les vestiges de la muraille et du fossé de la ville et de son système hydraulique.

 

Aujourd’hui, les visiteurs sillonnent les boulevards de la vieille ville et découvrent les chedis, monuments religieux surmontés de tours coniques, et les statues de Bouddha nichées dans un écrin de verdure ponctué de bassins de nénuphars.

 

L’emplacement éloigné du site et la grande étendue géographique du terrain le libèrent de la foule qui se rend dans certains des autres monuments en ruines de la région.

 

Les voyageurs vagabonds à la recherche d’un moment de solitude pour la méditation le trouveront à Sukhothai.

 

Comment visiter

 

Vous pouvez vous rendre à Sukhothai de Bangkok ou de Chiang Mai en voiture ou en bus, ou de Bangkok en avion (bien que l’aéroport de Sukhothai soit situé à environ 40 km de la ville).

 

Le site étant réparti sur de vastes superficies, de nombreux visiteurs choisissent d’explorer à vélo ou à moto.

 

Outre les ruines elles-mêmes, les passionnés d’histoire trouveront une collection d’objets provenant des fouilles du parc historique de Sukhothai et du parc historique de Sri Satchanalai exposées au musée national de Ramkhamhaeng.

 

Réagissez, commentez, corrigez sur redaction@gavroche-thailande.com

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus