Home Accueil THAÏLANDE – POLITIQUE : Comment la jeune activiste Netiporn « Bung » Sanesagkhom a-t-elle trouvé la mort en Prison ?

THAÏLANDE – POLITIQUE : Comment la jeune activiste Netiporn « Bung » Sanesagkhom a-t-elle trouvé la mort en Prison ?

Date de publication : 16/05/2024
0

Kritsadang Nutcharat

 

Kritsadang Nutcharat, l’avocat de la militante politique Netiporn “Bung Thaluwang” Sanesangkhom, qui a assisté hier matin à l’autopsie de la militante de 28 ans, a déclaré qu’un examen plus approfondi de son cœur était nécessaire pour déterminer la cause de l’insuffisance cardiaque. Il a ajouté que les résultats des analyses de sang et d’autres fluides prendraient environ un mois.

 

Il a également mentionné qu’il n’avait trouvé aucune nourriture dans son estomac, bien que le rapport final puisse révéler des traces de nourriture dans d’autres parties de son corps. Kritsadang a noté la présence d’ecchymoses sur son corps, probablement causées par les procédures de réanimation cardiopulmonaire (RCR).

 

En tant qu’avocat du groupe Thai Lawyers for Human Rights, Kritsadang a exprimé son opinion personnelle selon laquelle le fait que Netiporn ait mangé ou non après son retour de l’hôpital universitaire de Thammasat le 4 avril était secondaire. L’important, selon lui, est qu’elle soit décédée sous la garde de l’hôpital pénitentiaire. Si elle se rétablissait comme l’avait affirmé l’hôpital, elle n’aurait pas dû mourir.

 

Il a soulevé des questions sur les raisons de sa perte de connaissance et sur les déclarations de l’hôpital affirmant qu’elle se rétablissait bien malgré un faible taux de sels minéraux. Kritsadang s’est également interrogé sur le délai du personnel médical du département de l’hôpital pénitentiaire pour transférer Netiporn à l’hôpital universitaire de Thammasat.

 

Parallèlement, les Nations Unies se sont déclarées « profondément troublée » par la nouvelle de la mort de la militante Bung Thaluwang alors qu’elle était en détention provisoire pour lèse-majesté. La Thaïlande est candidate à un siège au Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus