Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Ankara Escort
1xbet
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
betforward
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
deneme bonusu veren bahis siteleri
deneme bonusu
casino slot siteleri/a>
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Cialis
Cialis Fiyat
deneme bonusu
padişahbet
padişahbet
padişahbet
Home Accueil THAILANDE – POLLUTION: La chasse aux véhicules polluants est officiellement ouverte

THAILANDE – POLLUTION: La chasse aux véhicules polluants est officiellement ouverte

Journaliste : Redaction
La source : Gavroche
Date de publication : 04/10/2019
0

Le Premier ministre Thaïlandais Prayuth Chan-Ocha l’a promis cette semaine lors d’une réunion devant des agriculteurs: il n’est plus possible, dans le royaume, d’utiliser des véhicules devenus trop polluants. Cette charge en partie dirigée contre les moyens de transport agricoles, mais aussi contre les bus d’un autre âge où les camions trafiqués, n’a pas reçu un très bon écho de la presse locale et des réseaux sociaux. Qui va verbaliser ? Quelles conséquences pour les pollueurs ? Seront ils tous les payeurs ?

 

Le quotidien anglophone thaïlandais en ligne « The Nation » n’a pas caché ses doutes dans son édition du vendredi 4 octobre. Selon ce dernier, la promesse du Premier ministre Prayut Chan-Ocha d’interpeller les conducteurs des véhicules trop polluants ne devrait pas mener très loin, faute de moyens et de volonté des forces de police locales.

 

Sur le plan des normes, le chef du gouvernement a indiqué le 3 octobre que les véhicules doivent émettre des particules inférieures à 2,5 micromètres, ou PM2,5, en raison des autres causes de la pollution malsaine. Il a aussi spectaculairement annoncé la mise en place de drones de la police pour repérer les contrevenants, en particulier dans les zones industrielles ! Autres cibles des contrôles anti-pollution: les usines. Des détecteurs de composants polluants dans les eaux usées seront installés, a promis le gouvernement.

 

« Smog » à Bangkok

 

Ces annonces interviennent pile alors qu’un « smog » présumé toxique recouvre depuis plusieurs jours la capitale thaïlandaise et relance l’inquiétude sur le niveau de pollution à Bangkok. En février 2019, le gouvernement avait ordonné la fermeture de 600 usines jugées trop polluantes, exigeant qu’elles se dotent de protections anti-pollution dans le traitement des eaux usées et des fumées toxiques.

 

Selon le département de protection de l’environnement, 100 000 sites industriels ont été inspectés en Thaïlande en 2018 et seulement 1700 ont été reconnues coupables d’enfreindre les normes anti-pollution en vigueur. Des chiffres que les activistes écologistes avaient aussitôt mis en cause, ne les estimant pas « crédibles ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus