Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Ankara Escort
1xbet
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
betforward
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
deneme bonusu veren bahis siteleri
deneme bonusu
casino slot siteleri/a>
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Cialis
Cialis Fiyat
deneme bonusu
padişahbet
padişahbet
padişahbet
Home Accueil THAÏLANDE – TOURISME : Les pantalons d’éléphant fabriqués en Chine sont à proscrire

THAÏLANDE – TOURISME : Les pantalons d’éléphant fabriqués en Chine sont à proscrire

Date de publication : 09/02/2024
0

Pantalons avec motif élephants

 

Le ministère du Commerce thaïlandais a sonné l’alerte : les pantalons à motifs d’éléphants fabriqués en Chine envahissent le marché thaïlandais, menaçant l’industrie textile nationale et l’un des symboles les plus emblématiques du pays.

 

C’est sur la page Facebook “Luijeen” que le pot aux roses a été découvert. Des pantalons d’éléphant, vendus à des prix défiant toute concurrence sur les plateformes chinoises, inondent le marché thaïlandais, fragilisant les fabricants locaux.

 

Un prix imbattable, une qualité discutable

 

Le prix de gros de ces pantalons chinois est d’environ 30 bahts, soit dix fois moins cher que les prix pratiqués en Thaïlande. Vendus à partir de 65 bahts pour les shorts et 75 bahts pour les pantalons, ils attirent les consommateurs à la recherche de bonnes affaires.

 

Un appel à la riposte

 

Face à cette invasion de contrefaçons, les grossistes et détaillants thaïlandais se mobilisent. Ils exhortent le gouvernement à prendre des mesures pour protéger l’industrie nationale et le patrimoine culturel du pays.

 

Le Premier ministre Srettha Thavisin prend la situation au sérieux. Il a déclaré que cette affaire met en lumière la nécessité de renforcer la protection des droits d’auteur en Thaïlande.

 

“De petites affaires comme celle des pantalons d’éléphant [fabriqués en Chine] montrent bien à quel point nous devons accélérer nos efforts de protection [des droits d’auteur]”, a déclaré Srettha.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus