Free Porn
xbporn
Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Ankara Escort
1xbet
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com

1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com

1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
betforward
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co

betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co

betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
deneme bonusu veren bahis siteleri
deneme bonusu
casino slot siteleri/a>
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Cialis
Cialis Fiyat
deneme bonusu
padişahbet
padişahbet
padişahbet
deneme bonusu 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet 1xbet untertitelporno porno 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet 1xbet سایت شرط بندی معتبر 1xbet وان ایکس بت pov leccata di figa
best porn 2025
homemade porn 2026
mi masturbo guardando una ragazza
estimare cost apartament precisă online
blonde babe fucked - bigassmonster
Home Accueil ASIE – DIPLOMATIE : Connaissez vous le Bimstec, cette nouvelle organisation régionale ?

ASIE – DIPLOMATIE : Connaissez vous le Bimstec, cette nouvelle organisation régionale ?

Date de publication : 18/03/2023
0

BIMSTEC réunion

 

Il faut faire attention en prononçant l’acronyne anglophone du Bimstec, l’Initiative du golfe du Bengale pour la coopération technique et économique multisectorielle (BIMSTEC). Mais quand on se penche sur cette organisation, il y a beaucoup à dire. C’est en tout cas la conviction de notre chroniqueur Ioan Voicu.

 

Une nouvelle organisation régionale prometteuse
Par Ioan Voicu

 

Observations préliminaires

 

Mon professeur genevois Michel Virally, responsable de la formation doctorale Organisation mondiale, disait à ses étudiants que « Le besoin de coopération internationale organisée ne s’est pas fait sentir seulement au plan universel. Le mouvement d’organisation internationale s’est développée avec autant d’intensité, sinon davantage, entre groupes d’États unis par des affinités particulières.On a baptisé ce phénomène : régionalisme. Le terme est trop étroit.Dans la plupart des cas, il est vrai, le rapprochement a été favorisé par la géographie, mais d’autres liens ont pu jouer également ».

 

Un exemple probant de régionalisme en action insuffisamment connu au niveau mondial et modestement médiatisé est l’Initiative du golfe du Bengale pour la coopération technique et économique multisectorielle (BIMSTEC). Il s’agit d’une organisation internationale de sept pays d’Asie du Sud et d’Asie du Sud-Est, abritant 1,73 milliard de personnes et ayant un produit intérieur brut combiné de 4,4 billions de dollars américains (2022). Les États membres du BIMSTEC – Bangladesh, Bhoutan, Inde, Birmanie, Népal, Sri Lanka et Thaïlande – font partie des pays dépendant du golfe du Bengale.

 

Un accord de libre-échange BIMSTEC est en cours de négociation.

 

La présidence est assurée par ordre alphabétique des noms de pays. En 2023, la présidence du BIMSTEC est exercée par la Thaïlande. Le Secrétariat permanent est à Dhaka, Bangladesh.

 

Le 6 juin 1997, un nouveau groupement sous-régional a été formé à Bangkok sous le nom de BIST-EC (Bangladesh, India, Sri Lanka et Thailand Economic Cooperation). Suite à l’inclusion du Myanmar le 22 décembre 1997, le Groupe a été rebaptisé « BIMST-EC » (Bangladesh, India, Birmanie, Sri Lanka and Thailand Economic Cooperation). En 1998, le Népal est devenu observateur. En février 2004, le Népal et le Bhoutan sont devenus membres à part entière.

 

Le 31 juillet 2004, lors de son premier Sommet, le groupement a été rebaptisé BIMSTEC ou Bay of Bengal Initiative for Multi-Sectoral Technical and Economic Cooperation.

 

Principales activités

 

Au fil des ans, il a été décidé de concentrer les activités sur 14 secteurs principaux de BIMSTEC. Ils sont les suivants : Commerce et investissement ; Transport et Communication ; Énergie ; Tourisme ; Technologie ; Pêche ; Agriculture ; Santé publique ; Lutte contre la pauvreté ; Contre-terrorisme et Criminalité transnationale ; Environnement et gestion des catastrophes ; Contacts interpersonnels ; Coopération culturelle ; Changement climatique.

 

Le Secrétariat permanent du BIMSTEC à Dhaka a été ouvert en 2014 et l’Inde contribue à 32% de ses dépenses. L’actuel Secrétaire général du BIMSTEC est l’ambassadeur Tenzin Lekphell du Bhoutan.

 

Le 30 mars 2022, le Premier ministre Prayut Chan-o-cha a assisté au 5e sommet du BIMSTEC, au cours duquel le Sri Lanka a cédé la présidence du BIMSTEC à la Thaïlande pour 2022-2023.

 

Il est nécessaire de souligner le fait que les dirigeants des États membres du BIMSTEC ont décidé d’élever la collaboration du BIMSTEC à un niveau supérieur en signant la Charte du BIMSTEC, lui accordant le statut d’organisation intergouvernementale et renforçant ainsi sa visibilité et sa crédibilité dans la sphère internationale. La Thaïlande devrait jouer un rôle de plus en plus important dans l’amélioration de la connectivité interrégionale qui sous-tendra le rôle de la Thaïlande en tant que constructeur de ponts, plaque tournante du transport et lien commercial entre l’Asie du Sud-Est et du Sud et entre les Océans Indien et Pacifique.

 

BIMSTEC n’est pas seulement l’un des plus grands cadres de coopération régionale au monde en termes de population, de taille de l’économie et de potentiel économique, mais c’est aussi une région d’importance stratégique, économique et commerciale croissante qui a connu la paix et un développement constant depuis sa création en 1997 à Bangkok.

 

En tant que président du BIMSTEC, la Thaïlande a le devoir de travailler en étroite collaboration avec tous les États membres pour réaliser la vision intitulée Prospère, Résilient et Robuste, BIMSTEC ouvert ou “PRO BIMSTEC”.

 

En assumant la présidence de BIMSTEC, la Thaïlande est désormais aux commandes de cette organisation régionale et, dans cette position unique, elle s’engage à la recalibrer en travaillant sans relâche avec tous les partenaires pour une reprise économique post-pandémique robuste, pour des liens entre les personnes et une croissance inclusive et durable au profit des sept membres.

 

Conclusions

 

Le BIMSTEC se distingue-t-il des autres groupements régionaux ?

 

Parce qu’il s’agit d’une organisation axée sur les secteurs, BIMSTEC diffère d’autres organisations régionales telles que SAARC ou ASEAN. Les membres se répartissent les domaines de coopération, tels que le commerce, l’énergie, les transports, la pêche, la sécurité, la culture et le tourisme. Contrairement à SAARC, le BIMSTEC a continué d’organiser des sommets et des réunions des ministres des affaires étrangères au-delà de 2014.

 

On peut affirmer que la région BIMSTEC a déjà parcouru un long chemin depuis sa création en 1997. L’organisation a fait de grands progrès en termes de coopération et de connectivité et semble prête à poursuivre sur la même trajectoire dans les années à venir. Cela exige que toutes les parties prenantes continuent à soutenir le processus BIMSTEC et à travailler ensemble vers l’objectif commun d’intégration et de développement régional.

 

Des efforts supplémentaires doivent être déployés pour créer des plates-formes d’engagements entre les personnes dans la région BIMSTEC, telles que le forum des parlementaires et des orateurs, et des forums distincts d’entrepreneurs, d’universités et de chercheurs, etc.

 

Il faut noter que plusieurs instruments importants ont été conclus tels que : le BIMSTEC Bangkok Vision 2030, l’accord sur la coopération en matière de transport maritime, les règles de procédure des mécanismes BIMSTEC, les termes de référence du groupe de personnalités éminentes, l’inclusion de l’économie bleue, l’économie de montagne et la lutte contre la pauvreté dans le cadre des secteurs/sous-secteurs reconstitués de la coopération BIMSTEC.

 

La 20e réunion ministérielle du BIMSTEC se tiendra en Thaïlande en novembre 2023 en prélude au sixième Sommet du BIMSTEC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus