test
Home Accueil ASIE – ÉCONOMIE : Les prévisions de la Banque asiatique pour le développement

ASIE – ÉCONOMIE : Les prévisions de la Banque asiatique pour le développement

Date de publication : 23/04/2024
0

agriculture Asie sud-est

 

Les économies en développement de l’Asie et du Pacifique devraient enregistrer une croissance moyenne de 4,9 % cette année, tirant parti d’une croissance résiliente alimentée par une demande intérieure vigoureuse, une amélioration des exportations de semi-conducteurs et une reprise du tourisme.

 

Selon les prévisions du rapport Asian Development Outlook (ADO) d’avril 2024 publié aujourd’hui par la Banque asiatique de développement (BAD), cette dynamique de croissance devrait se maintenir l’année prochaine. L’inflation devrait connaître une modération en 2024 et 2025 après avoir été stimulée par l’augmentation des prix des denrées alimentaires au cours des deux dernières années dans de nombreuses économies.

 

La forte croissance en Asie du Sud et du Sud-Est, alimentée à la fois par la demande intérieure et les exportations, compense un ralentissement en République populaire de Chine (RPC) causé par la faiblesse du marché immobilier et la modération de la consommation. L’Inde devrait rester un moteur de croissance majeur pour la région, avec une expansion prévue de 7,0 % cette année et de 7,2 % l’année prochaine. La croissance en Chine devrait ralentir à 4,8 % cette année et à 4,5 % l’année prochaine, contre 5,2 % l’année dernière.

 

“Nous anticipons une croissance robuste et stable pour la plupart des économies en développement d’Asie cette année et l’année prochaine”, a déclaré Albert Park, économiste en chef de la BAD. “La confiance des consommateurs s’améliore et les investissements se maintiennent globalement bien. La demande extérieure semble également se redresser, en particulier pour les semi-conducteurs.”

 

Cependant, les décideurs politiques doivent rester attentifs, car plusieurs risques subsistent, notamment les perturbations de la chaîne d’approvisionnement, l’incertitude concernant la politique monétaire américaine, les effets des conditions météorologiques extrêmes et la persistance de l’effondrement du marché immobilier.

 

En ce qui concerne l’inflation, elle devrait baisser à 3,2 % cette année et à 3,0 % l’année prochaine dans les pays en développement d’Asie et du Pacifique, en raison de la diminution des pressions mondiales sur les prix et du maintien d’une politique monétaire stricte dans de nombreuses économies. Cependant, l’inflation reste plus élevée dans la région, à l’exclusion de la Chine, qu’avant la pandémie de COVID-19.

 

 

Les prix élevés du riz ont contribué à l’augmentation de l’inflation alimentaire, en particulier dans les économies dépendantes des importations. Le rapport prévoit que les prix du riz resteront élevés cette année, en raison des pertes de récoltes liées aux conditions météorologiques défavorables et des restrictions imposées par l’Inde sur les exportations de riz. De plus, l’augmentation des coûts d’expédition mondiale, due aux attaques contre les navires en mer Rouge et à la sécheresse dans le canal de Panama, pourrait aggraver l’inflation en Asie.

 

Pour faire face à la flambée des prix du riz et garantir la sécurité alimentaire, les gouvernements peuvent envisager d’accorder des subventions ciblées aux populations vulnérables et de renforcer la transparence et la surveillance du marché pour prévenir la manipulation des prix et la thésaurisation. À moyen et long terme, les politiques devraient se concentrer sur la constitution de réserves stratégiques de riz pour stabiliser les prix, encourager une agriculture durable et la diversification des cultures, et investir dans les technologies et les infrastructures agricoles pour accroître la productivité. La coopération régionale peut également jouer un rôle crucial dans la gestion des prix du riz et de leurs impacts.

 

Téléchargez le rapport ici.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus