Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Home Accueil ASIE – ÉPIDÉMIE: Air France abandonne Wuhan et réduit ses vols vers Pékin et Shanghai

ASIE – ÉPIDÉMIE: Air France abandonne Wuhan et réduit ses vols vers Pékin et Shanghai

Journaliste : Redaction
La source : Gavroche
Date de publication : 30/01/2020
0

Le ciel chinois commence à faire peur aux compagnies aériennes européennes, qui redoutent de transporter des passagers infectés par le coronavirus. Mercredi 29 janvier, deux jours après la compagnie allemande Luthansa, Air France a confirmé qu’elle suspendait ses vols vers Wuhan, épicentre du coronavirus chinois, et qu’elle réduisait le nombre de liaisons vers Pékin et Shanghai.

 

Selon le communiqué publié par Air France, cette décision est la conséquence directe de la progression chinoise et mondiale du coronavirus : les vols vers Wuhan sont suspendus «jusqu’à nouvel ordre» et les liaisons vers Pékin et Shanghai, deux villes également touchées par l’épidémie, vont être réduites. En temps normal, il y a 10 vols hebdomadaires d’Air France vers Pékin et 13 pour Shanghai au départ de Paris, ville européenne la mieux connectée avec la Chine.

 

Dans son communiqué, Air France indique avoir pris cette décision «en raison de la baisse de la demande pour ces destinations» à partir du 31 janvier.

 

Lufthansa suspend ses vols

 

Jusqu’à présent, Air France étaient l’une des seules compagnies aériennes à ne pas avoir modifié ses plans de vol vers la Chine. Mercredi après-midi, c’est la compagnie allemande Lufthansa qui a annoncé la suspension immédiate de tous ses vols vers et en provenance de Chine continentale, jusqu’au 9 février.

 

RAPPEL ACTU ÉPIDÉMIE / 30 Janvier

 

A l’heure d’écrire ces lignes le 30 janvier, le nombre de cas confirmés de coronavirus a dépassé l’épidémie de SRAS de 2003 à l’intérieur de la Chine continentale.

 

Mercredi 29 janvier, il y avait 6 061 cas confirmés de virus en Chine continentale, dont 132 décès, selon des responsables chinois. Le nombre de cas a augmenté d’environ 1 500 par rapport à mardi, soit une augmentation de plus de 30%.

 

Il y a également eu au moins 91 cas de virus signalés en dehors de la Chine continentale.

 

Au cours de l’épidémie de SRAS de 2003, il y a eu 5 327 cas confirmés de la maladie en Chine continentale, avec 349 décès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus