Free Porn
xbporn
Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Ankara Escort
1xbet
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com

1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com

1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
betforward
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co

betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co

betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
deneme bonusu veren bahis siteleri
deneme bonusu
casino slot siteleri/a>
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Cialis
Cialis Fiyat
deneme bonusu
padişahbet
padişahbet
padişahbet
deneme bonusu 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet 1xbet untertitelporno porno 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet 1xbet سایت شرط بندی معتبر 1xbet وان ایکس بت pov leccata di figa
best porn 2025
homemade porn 2026
mi masturbo guardando una ragazza
estimare cost apartament precisă online
blonde babe fucked - bigassmonster
Home Accueil BIRMANIE EXPRESS – ACTUALITÉS : Que retenir de l’actualité birmane du 29 mai au 4 juin ?

BIRMANIE EXPRESS – ACTUALITÉS : Que retenir de l’actualité birmane du 29 mai au 4 juin ?

Date de publication : 05/06/2023
0

Kyat Birmanie

 

 

Gavroche a sélectionné pour vous quelques nouvelles saillantes en Birmanie durant cette semaine écoulée. Un survol de l’actualité indispensable pour tous ceux qui s’intéressent à ce pays d’Asie du Sud-Est.

 

Politique, Diplomatie

 

Coup de tonnerre dans le ciel onusien en Birmanie. Et preuve surtout de l’obstruction de la junte militaire au pouvoir en matière de droits de l’homme. L’émissaire de l’ONU Noeleen Heyzer terminera sa mission le 12 juin. Cette sociologue singapourienne avait été nommée en 2021 par Antonio Guterres, qui voulait qu’elle pousse la junte à ouvrir un dialogue avec ses opposants politiques. En août, Noeleen Heyzer s’était rendue en Birmanie et avait rencontré le chef de la junte Min Aung Hlaing et d’autres responsables, ce qui lui avait valu des critiques de groupes défendant les droits de l’homme. Mais elle n’avait pas été autorisée à rencontrer l’ex-dirigeante Aung San Suu Kyi, emprisonnée depuis le coup d’État dans le pays.

 

Les réseaux asiatiques de trafic de drogue utilisent de plus en plus les voies maritimes pour faire sortir clandestinement des méthamphétamines de la Birmanie et intensifient la production de kétamine dans le but d’étendre leurs activités, a déclaré l’ONU vendredi 2 juin. La méthamphétamine provenant de l’État Shan, au nord-est de la Birmanie, touché par un coup d’État et épicentre régional de la production de cette drogue, est acheminée par bateau afin d’éviter les patrouilles plus strictes sur les routes terrestres traversant la Chine et la Thaïlande, a indiqué le bureau des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) dans un rapport annuel. La région frontalière entre la Birmanie, le Laos et la Thaïlande est depuis longtemps un foyer de production et de trafic de drogues illicites, en particulier de méthamphétamine et d’opium. L’intensification des patrouilles antidrogue dans la province chinoise du Yunnan (sud-ouest) et le long de la frontière thaïlandaise avec la Birmanie a entraîné une baisse des saisies de méthamphétamine par les autorités chinoises et thaïlandaises en 2022, les trafiquants de drogue s’étant tournés vers d’autres itinéraires maritimes.

 

L’ambassadeur de Chine en Birmanie, Chen Hai, a rencontré le ministre de l’intérieur de la junte, Soe Htut, mercredi 31 mai, leur deuxième rencontre depuis mars. Les deux hommes ont discuté de la nécessité de redoubler d’efforts pour lutter contre les escroqueries en ligne, les jeux d’argent et la criminalité transfrontalière.En Birmanie, des bandes criminelles chinoises basées près de la frontière thaïlandaise se livrent à des escroqueries dans le domaine des télécommunications et attirent des travailleurs chinois en leur promettant des emplois bien rémunérés. Chen et Soe Htut se sont rencontrés le 23 mars à Naypyitaw et ont discuté de questions liées aux gangs opérant des escroqueries en ligne à la frontière, de questions frontalières et de la coopération entre les forces de police des deux pays. M. Chen a exhorté M. Soe Htut à redoubler d’efforts pour lutter contre la criminalité transfrontalière, la fraude en ligne et les jeux d’argent. Lors de sa visite en Birmanie du 2 au 5 mai, le conseiller d’État et ministre des affaires étrangères chinois Qin Gang a également exhorté la Birmanie à sévir contre les crimes liés à la fraude en ligne le long de la frontière.

 

Le vice-président de la Douma d’État russe, la chambre basse du parlement russe, s’est engagé mardi 30 mai à soutenir le régime militaire birman pour qu’il organise des élections libres et équitables lors de sa rencontre avec le chef de la junte Min Aung Hlaing à Taunggyi, la capitale de l’État Shan. Le vice-président Sholban Kara-Ool a rencontré le chef de la Commission électorale de l’Union (UEC) nommé par la junte, U Thein Soe, à Naypyitaw, avant sa rencontre avec le chef du régime à Taunggyi, et a discuté de questions liées à la coopération et à la signature d’un protocole d’accord entre les organes électoraux de la Russie et de la Birmanie. Sholban Kara-Ool a précisé ce dont il avait discuté avec U Thein Soe lors de sa rencontre avec Min Aung Hlaing mardi.

 

Économie

 

Lorsque la monnaie birmane s’est effondrée par rapport au dollar à la suite du coup d’État de 2021, le régime militaire a imposé des restrictions à l’importation et à l’exportation ainsi qu’un taux de change fixe pour tenter de contrôler les flux de devises étrangères. Mais ses efforts pour soutenir la monnaie ont échoué, le kyat continuant à s’effondrer. La Banque centrale birmane (CBM), contrôlée par la junte, a fixé un taux de change officiel de 2 100 kyats pour un dollar en août de l’année dernière. Le taux offert sur le marché et dans les banques privées s’est ensuite stabilisé pendant plusieurs mois à 2 800 kyats/dollar. Mais au cours de la troisième semaine de mai, le kyat a chuté sur le marché à 3 000 kyats pour un dollar. La CBM a blâmé la manipulation des devises et les rumeurs, et a averti qu’elle prendrait des mesures juridiques. Les banques privées impliquées dans la manipulation des devises seront également sanctionnées. Entre-temps, elle a annoncé son intention de vendre des dollars aux banques privées. La CBM a cessé de vendre des dollars en mars 2022, date à laquelle elle avait vendu plus de 530 millions de dollars sous le régime de la junte. Actuellement, la CBM ne fournit pas suffisamment de dollars aux entreprises qui ont besoin du billet vert.

 

Selon Justice For Myanmar (JFM), le gouvernement et les entreprises japonaises financent la junte birmane par le biais de projets ferroviaires. Le groupe d’activistes a déclaré mardi 30 mai que les projets d’amélioration des chemins de fer se poursuivent sous le régime militaire, ‍sur la base de sources publiques et de documents divulgués, notamment sur le site Web du dénonciateur Distributed Denial of Secrets (DDS). JFM affirme que les projets ferroviaires mis en œuvre par des multinationales du Japon et de l’Union européenne soutiennent la junte, qui utilise les trains pour transporter ses troupes, ses armes et d’autres fournitures. Construcciones y Auxiliar de Ferrocarriles (CAF), une société espagnole, et la société japonaise Mitsubishi Corporation fournissent des trains à la junte. La Fujita Corporation, filiale de la Daiwa House, la Sumitomo Corporation et la Nippon Signal Co Ltd fournissent des améliorations aux voies et aux gares, des ponts, des signaux et d’autres équipements de communication. Selon des fuites de déclarations fiscales de la DDS, Fujita a reçu 29,7 milliards de kyats (15 millions de dollars) de la société Myanma Railways, contrôlée par la junte, pour des travaux sur la liaison entre Yangon et Bago l’année dernière.

 

Société

 

Huit membres d’un groupe de résistance local et deux civils ont été abattus lors d’une embuscade tendue par des soldats de la junte près du village de De Doat Kan dans le canton de Minhla, dans la région de Magwe, lundi 29 mai. Six membres de l’Eagle Force Peoples Defense Force (PDF) et deux civils ont été tués après que des combats ont éclaté lorsque les troupes de la junte, agissant sur la base d’une information, ont arrêté leur camion à un poste de contrôle. Ils ont ensuite tué un autre membre de la résistance à proximité et ont abattu la huitième victime alors qu’ils nettoyaient la zone, a déclaré Ko Myat, responsable de l’information pour le bataillon 4 du district de Thayet, auquel appartient l’Eagle Force. La région de Magway, dans le centre de la Birmanie, est un bastion de la résistance où les PDF mènent une bataille défensive acharnée contre les forces de la junte à la suite du coup d’État militaire de 2021. En juin de l’année dernière, une douzaine de membres du PDF ont été abattus et trois autres arrêtés lors d’une embuscade tendue par les forces de la junte dans le canton de Pwint Phyu à Magwe.

 

L’artiste hip-hop Byuhar, arrêté la semaine dernière après avoir critiqué le régime militaire, a été placé en détention provisoire au poste de police de North Dagon, à Rangoun, le 29 mai, selon un membre de sa famille. Une photo du visage de Byuhar, gravement battu, publiée par des chaînes Telegram pro-junte à la suite de son arrestation, avait fait naître des rumeurs selon lesquelles il était mort au cours de son interrogatoire la semaine dernière. Les membres de la famille ont été informés de la détention provisoire dimanche. Ils ont été autorisés à voir Byuhar lundi et à lui donner des vêtements. Ils ont déclaré que le chanteur était en bonne santé, ajoutant qu’on ne savait pas encore quelles charges le régime allait retenir contre lui. Selon les chaînes pro-junte, l’artiste a été arrêté sur ordre du commandement régional de Rangoun.

 

Vendredi, la junte birmane a libéré Set Aung, l’ancien vice-ministre des finances de la prison de Yamethin, dans la région centrale de Mandalay. Le vice-ministre de la Planification, des Finances et de l’Industrie sous le gouvernement déchu du Birmanie dirigé par la Ligue nationale pour la démocratie est arrivé au terme de sa peine de trois ans. Set Aung avait été arrêté peu de temps après que l’armée a organisé un coup d’État le 1er février 2021 et avait été condamné à trois ans de prison pour avoir enfreint la loi sur les secrets officiels en septembre 2022. Sa peine comprenait le temps purgé et a été légèrement réduite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus