Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Ankara Escort
1xbet
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
betforward
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
deneme bonusu veren bahis siteleri
deneme bonusu
casino slot siteleri/a>
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Cialis
Cialis Fiyat
deneme bonusu
padişahbet
padişahbet
padişahbet
Home Accueil FRANCE – POLITIQUE : Vue d’ailleurs, le pouls de la France ? Les élèves le portent sur leur dos

FRANCE – POLITIQUE : Vue d’ailleurs, le pouls de la France ? Les élèves le portent sur leur dos

Date de publication : 05/09/2023
2

Rentrée scolaire en France

 

Chaque semaine, notre ami Richard Werly, conseiller éditorial de la rédaction de Gavroche, nous livre sa vision de la France sur le site d’actualités helvétique Blick. Vous pouvez vous abonner. Ou consulter sa lettre d’information Republick.

 

En voici l’éditorial. L’intégralité de la newsletter disponible ici.

 

11%. C’est en fait le seul chiffre qui compte aujourd’hui en France. 11% d’augmentation des prix pour le contenu du cartable, pardon, du sac à dos qui abîme l’épaule des douze millions d’élèves français pour la traditionnelle rentrée, ce lundi 4 septembre. Soit entre 20 et 30 euros de plus par rapport au 230 euros que coûtent, en moyenne, les fournitures scolaires de base. Sans compter, bien sûr, les inévitables dépenses additionnelles, des vêtements au portable, exigées par les intéressés. A chaque parent de céder, ou non, à ces requêtes plus ou moins onéreuses.

J’évoque ces 11% parce qu’ils permettent de prendre, une fois par an, le pouls social de la France. Or celui-ci ne bat, depuis la sortie de la pandémie de Covid, qu’à une seule mesure : celle de l’inflation, évaluée à 6% pour le second trimestre 2023, et anticipée autour de 12% en fin d’année. Tout augmente. Sauf les cinq mille « références » dont le ministre Bruno Le Maire vient de bloquer les prix. Huiles, pâtes, volaille… L’intéressé a juré que ses inspecteurs veilleront aux étiquettes sur ces produits-là. Preuve, s’il en était besoin, que le pays est aujourd’hui à deux vitesses : ceux qui peuvent encaisser le choc de l’inflation. Et ceux qui ne le peuvent pas et doivent se contenter de pâtes !

Le syndrome du sac à dos est celui que le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, qui rêve d’être le futur présidentiable de la droite, a bien compris. Cap sur l’électorat populaire, a-t-il martelé lors de sa rentrée à Tourcoing, le 28 août. Le sociologue Jérôme Fourquet peut toujours proposer des pistes pour « reciviliser la France » comme il vient de le faire dans « Le Point ». La révolution promise en 2017 par Emmanuel Macron a, dans les faits, accouché d’une nouvelle lutte des classes.

Bonne lecture, et n’oubliez pas votre maîtresse d’école!
(Pour débattre: richard.werly@ringier.ch)

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

2 Commentaires

  1. A son âge elle en a déjà plein le dos ! s’agit-il d’une thérapie en forme d’exorcisme ayant pour objectif d’extérioriser une angoisse avant qu’elle n’occupe tout l’espace mental de cette écolière qu’on semble conduire à l’abattoir. Pour la mère, c’est ce qu’on peut supposer, on ne saurait se prononcer sur le degré d’angoisse qui la tenaille et si elle partage le fardeau, la prise de vue ne permettant pas de se prononcer sur cette partie de l’anatomie …

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus