Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil SINGAPOUR – FRANCE : Un partenariat franco-singapourien qui se porte bien

SINGAPOUR – FRANCE : Un partenariat franco-singapourien qui se porte bien

Date de publication : 23/10/2023
0

Comité mixte pour la science et l'innovation singapour France

 

Nous reproduisons ici le communiqué du ministère français de la recherche.

 

Déclaration conjointe : Singapour et la France renforcent leurs partenariats en matière de recherche et d’innovation lors de la 3e réunion du Comité mixte sur la science et l’innovation

 

La troisième réunion du Comité mixte France-Singapour pour la science et l’innovation (COSIMIX) s’est tenue lundi 23 octobre 2023 à Singapour, sur le Campus d’excellence en recherche et innovation technologique (CREATE), en présence de Mme Sylvie Retailleau, ministre française de l’enseignement supérieur et de la recherche et de M. Heng Swee Keat, vice-premier ministre de Singapour, ministre coordinateur des politiques économiques et président de la Fondation nationale pour la recherche (NRF). De nouveaux accords et collaborations ont été signés à cette occasion afin de développer des programmes conjoints de masters et doctorats, ainsi que des projets de recherche sur de la santé des femmes, de l’économie circulaire, de l’énergie de fusion et de la recherche quantique.

 

Le COSIMIX permet d’approfondir la coopération bilatérale en matière de science et de technologie entre la France et Singapour. Lors de cette réunion du COSIMIX à Singapour, la ministre Sylvie Retailleau et le Vice-Premier ministre Heng sont revenus sur les progrès permis par les partenariats en cours en matière de recherche et d’innovation dans les domaines de l’intelligence artificielle, de la technologie quantique et de l’économie circulaire avec près d’une centaine d’universitaires, de chercheurs et de chefs d’entreprise de haut niveau. Une collaboration potentielle dans les domaines de l’espace, du nucléaire (sécurité et énergie de fusion), de la santé et des initiatives maritimes et portuaires était également à l’ordre du jour.

 

Organisée par la NRF et le ministère français de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en coordination avec le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE), c’est la première fois que la réunion du COSIMIX était accueillie à Singapour. La session était coprésidée par M. Beh Kian Teik, directeur général de la NRF, et de Mme Claire Giry, directrice générale de la recherche et de l’innovation du ministère français de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

 

La France et Singapour sont des pays d’excellence scientifique qui entretiennent des liens étroits, comme en témoignent les collaborations et co-publications existantes entre les deux pays. La NRF singapourienne et l’Agence nationale de la recherche française (ANR) coopèrent ainsi pour soutenir des projets de recherche conjoints et envisagent de travailler plus étroitement encore afin de s’aligner sur des thèmes stratégiques. Cette étape marque donc une évolution significative dans la collaboration bilatérale, affirmant la volonté des deux pays d’intensifier leur coopération scientifique.

 

Le Vice-Premier ministre Heng Swee Keat et la ministre Retailleau ont assisté à la signature de huit accords et collaborations en marge de la réunion. Les nouvelles initiatives permettront de renforcer les écosystèmes de recherche et d’innovation des deux pays. Grâce à des liens bilatéraux plus étroits, les scientifiques, innovateurs et entrepreneurs français et singapouriens peuvent mettre en commun leur expertise pour entreprendre des projets ambitieux qui répondent à des défis existentiels tels que le changement climatique, les besoins sociaux et les technologies de demain.

 

Les huit accords de recherche et collaborations signés lors de la troisième édition du COSIMIX concernent le développement des talents, la technologie quantique, les soins de santé et les solutions et alternatives énergétiques durables. Ils permettent :

 

  • Le développement des prototypes de récupération et de recyclage à haut rendement énergétique des déchets électroniques pour en faire des bancs d’essai pilotes à l’échelle industrielle avec des partenaires de l’industrie (CEA – NTU).
  • La recherche et le développement de technologies associées à l’énergie de fusion (CEA – NTU).
  • Le développement des talents scientifiques et technologiques dans les domaines de l’ingénierie électrique et électronique, de la science et de l’ingénierie des matériaux, de la physique, de la photonique, des technologies quantiques et des technologies durables par le biais de programmes conjoints de master d’une part (PSL – NTU), et de doctorat d’autre part (PSL – NTU).
  • Le renforcement des activités de recherche, d’éducation et de sensibilisation liées à la santé des femmes tout au long de leur vie (GloWNUS – UPC).
  • Le développement des portes logiques quantiques – un élément clé utilisé en informatique – grâce à un projet intra-création sur les portes nanophotoniques avec exciton-Polaritons (NUS – NUT – A*STAR-IMREE – CNRS – SU – PSL).
  • La recherche de pointe dans les domaines de la science de l’information quantique, des systèmes à contrôle quantique, de la matière quantique et de la thermodynamique, de l’énergétique et des ressources quantiques (CNRS – SU – UCA – NUS – NTU).
  • Le renforcement de coopérations académiques en cours (UPC – NUS).

 

La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Mme Sylvie Retailleau, a déclaré : “Singapour est un partenaire stratégique de la France et nos deux pays entretiennent depuis longtemps d’intenses relations scientifiques. Je suis convaincue que nos chercheurs ont beaucoup à gagner à travailler plus étroitement ensemble. Le dialogue que nous avons aujourd’hui est essentiel et il restera comme une étape importante dans le renforcement de la coopération franco-singapourienne en matière d’enseignement supérieur, de recherche et d’innovation. Nous sommes prêts à faire évoluer le comité mixte franco-singapourien pour qu’il devienne non seulement un outil de dialogue et de visibilité, mais aussi un outil de structuration et de prospective de notre coopération, avec une plus grande dimension stratégique.”

 

Heng Swee Keat, vice-premier ministre de Singapour, ministre coordinateur des politiques économiques et président de la Fondation nationale pour la recherche, a déclaré : “Singapour et la France entretiennent des coopérations étendues dans l’ensemble de l’écosystème scientifique et technologique, allant de la recherche aux échanges de talents. Je suis heureux de constater que d’excellents progrès ont été réalisés dans les domaines de collaboration dans lesquels nous nous étions engagés. Ces domaines seront élargis grâce à la signature du protocole d’accord d’aujourd’hui. Singapour se réjouit d’avoir un partenaire comme la France, qui partage notre conviction que la science doit être mondiale, afin que ses bénéfices puissent améliorer les personnes et les communautés partout dans le monde. En tant qu’acteur incontournable asiatique pour la recherche, l’innovation et l’entreprise, Singapour restera toujours ouvert à de nouvelles perspectives et cherchera de nouveaux partenariats pour construire un avenir plus innovant, plus durable et plus résilient pour tous”.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus