Home Accueil THAÏLANDE – CHRONIQUE : « Loy Kratong, la fête des lumières »

THAÏLANDE – CHRONIQUE : « Loy Kratong, la fête des lumières »

Journaliste : Michel Hermann
La source : Gavroche
Date de publication : 20/11/2021
0

prieres loy kratong sukhothai

 

La fête de Loy Kratong coïncide avec la pleine lune du douzième mois lunaire, cette année le 19 novembre. Bien que la pandémie de COVID ait réduit les festivités (peu de spectacles, jauge réduite), dès la tombée du jour, tous les plans d’eau, rivières et canaux, lacs et littoraux s’illuminent de centaines de milliers de Kratongs (lanternes flottantes en forme de lotus). Pour découvrir cette  fête, telle que célébrée avant la pandémie, retrouvez la chronique de Michel Hermann intitulée « Loy Kratong, la fête des lumières ». Bonne lecture donc.

 

Parc historique Sukhothai

 

La nouvelle élue, Miss Naang Noppamart,
Distante et délicate beauté,
Remercie, de son sourire figé,
Le jury pour cette nette victoire.

 

On perçoit, au travers de ses habits
De soie tissée, la finesse d’un corps
Dessiné par les dieux pour ce décor
Féérique, qui respire la vie.

 

Cette reine, élue chaque année,
Perpétue une longue tradition
Octocentenaire, le Loy Kratong,
La Fête des lumières, célébrée

 

Avec ferveur ici. Il y a longtemps,
Au treizième siècle, à Sukhothaï,
Le roi Pra-Ruang, appelé Lithaï,
Piètre guerrier mais Bouddhiste fervent,

 

Voulu recréer une version thaïe
De la fête hindoue de Divălï.
Il patronna un concours de jolies
“Lanternes flottantes”. La bataille

 

Fut gagnée par la belle Noppamart,
Fille d’un prêtre Brahmane. Séduit
Par sa grande beauté, le roi en fit
Sa concubine royale. Plus tard,

 

Le Roi Rama IV, au dix-neuvième
Siècle, accommoda le Loy Kratong
A la mode Bouddhiste. Ainsi donc,
A la pleine lune, au douzième

 

Mois lunaire, soit le mois de novembre,
Les Kratongs, sortes de petits radeaux
En forme de lotus, faits d’un plateau
En tronc de bananier couleur ambre,

 

Et de feuilles vertes de bananier,
Remplis de fleurs, de trois bâtons d’encens,
Et d’une bougie à la lueur intense,
Sont lâchés dans les eaux fraîches ou salées

 

Des étangs, lacs, bassins, rivières, mers,
Fleuves et canaux. Rancunes et péchés
Souillures, colères, sont effacés
Pour faire place à des fruits moins amers,

 

Qui porteront bonheur, et purifient
L’âme et le corps. Des milliers de Kratongs
Lancés depuis des berges et des pontons
Illuminent le ciel dans cette nuit

 

De pleine lune. Au Parc Historique
De Sukhothaï où lanternes, lampions,
Bougies et fanaux jettent des rayons
Multicolores, l’effet est magique.

 

Les Kratong rivalisent de beauté
Et d’ingéniosité, et un concours
Désignera un vainqueur en retour.
Des lanternes volantes sont lâchées

 

Aussi dans le parc. Cette explosion
De lumière est complétée par un feu
D’artifice. Les visiteurs chanceux
Pourront assister avec émotion

 

A un Son et Lumière retraçant
La vie de la Dynastie Sukhothai,
Avec ses drames, ses mœurs, ses batailles,
Dans un cadre mystique flamboyant.

 

Le Festival dure une semaine,
Chants, théâtre, danses traditionnelles
S’invitent partout dans le Parc, se mêlent
Aux silhouettes des gracieuse phalènes

 

Qui voltigent dans la foule pressée.
Car les ravissantes Sukhothaises
Fières de leurs beaux atours, se complaisent
A afficher leur fraîche vénusté.

 

Bien assises derrière leur étal,
Elles proposent cuisines et produits
Locaux, artisanat, morceaux choisis
Du Royaume de Siam, dans un dédale

 

De marchés qui s’enchevêtrent le long
Des lacs et des étangs. Mille sourires,
Mille visages radieux, mille rires,
Plongent le chaland dans un tourbillon

 

D’amabilités, d’œillades taquines,
De geste lascifs et encourageants,
Pour qu’il achète sans ménagement
Tout et rien aux jeunettes mutines.

 

Car elles sont gracieuses et ravissantes
Dans leur strict costume traditionnel :
Corps élancés et galbe naturel,
Poitrines parfaites et provoquantes

 

Qui se devinent sous la soie tendue.
Sans être la reine Naang Noppamart,
Leur charme et leur langoureux regard
Qui vous enveloppent et vous mettent à nu,

 

Font la réputation du Loy Kratong
De Sukhothaï. La fête est finie.
Le calme revient. La reine est partie.
L’an prochain, surement, nous reviendrons…

 

Michel Hermann

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

 

Danse traditionnelle thaïe

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus