Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil THAÏLANDE – CORONAVIRUS: Ces marchands ambulants qui supplient le gouvernement de les aider à survivre au Covid-19

THAÏLANDE – CORONAVIRUS: Ces marchands ambulants qui supplient le gouvernement de les aider à survivre au Covid-19

Journaliste : Redaction
La source : Gavroche
Date de publication : 10/05/2020
0

Regardez bien cette photo. Les médias thaïlandais l’ont largement diffusé ces derniers jours. Elle vient du compte Facebook d’une jeune photographe thaïlandaise, tombée, devant cette marchande ambulante à genoux sur un marché vide, évacué par les forces de l’ordre, prés du canal de Hua Lamphong à Bangkok. Ce cliché dit tout: la détresse, le besoin d’assistance, la nécessité pour les thaïlandais de retrouver le chemin de leurs marchés traditionnels. Un soupçon derrière cette image: celui d’une forme de complicité entre les autorités, les grands groupes commerciaux et …le Covid 19. Motif: l’élimination des marchés profite aux opérateurs des «malls». Vrai ? Faux ? A surveiller en tout cas dans un pays où le secteur informel est une manne économique majeure.

 

Merci à Thai Enquirer, le site d’information qui a le premier publié cette image

 

La meilleure photo pour décrire l’impuissance des Thaïs laissés derrière eux a été prise dimanche 3 mai.

 

La photo, qui a été publiée par l’utilisateur de Facebook Aom Arseeyeh, a été utilisée par les médias locaux pour rendre compte d’un incident survenu sur un marché près du canal Hua Lamphong.

 

La photo montrait Pranee Leehuad, un commerçant de 62 ans, assis dans la rue et suppliant de continuer à travailler au marché.

 

En plus de la photo, Aom a également publié plusieurs vidéos de fonctionnaires municipaux en train de démanteler le marché, également connu sous le nom de ตลาดลาวคลองเตย ou marché laotien de Khlong Toei.

 

L’administration métropolitaine de Bangkok (BMA) a annoncé plus tôt qu’elle retarderait le démantèlement du marché, qui devait avoir lieu en avril, en raison du verrouillage du marché.

 

Incapacité à gagner un revenu décent

 

Après un mois d’incapacité à gagner un revenu décent, la réouverture des marchés aux produits frais et aux puces dans le cadre des mesures d’assouplissement du verrouillage – qui vient de démarrer – est la dernière bouée de sauvetage pour de nombreux propriétaires d’étalages.

 

La Bangkok Metropolitan Authority affirme que de nombreux commerçants ambulants profitent de la crise du Covid 19 pour remettre en cause les décisions d’expulsion prises avant l’épidémie, en 2018.

 

Le marché devra de toute façon être démantelé

 

Un contrat a été signé pour qu’un promoteur vienne améliorer les rues où se trouve le marché du canal de Hua Lamphong.

 

Le gouverneur adjoint de Bangkok, Sakontee Pattiyakul, a déclaré a répété l’intention de la BMA de démanteler le marché car le promoteur a encore l’autorisation de la BMA.

 

Un contrat a déjà été signé et le marché devra de toute façon être démantelé dans les 150 jours, a-t-il dit.

 

Il y avait 97 étals sur ce marché frais.

 

La BMA a déclaré qu’elle avait négocié avec les commerçants pour leur permettre de louer un emplacement à l’intérieur du nouveau marché pour 170 bahts par jour.

 

Les commerçants disent cependant qu’ils sont situés tout au fond du marché Klong Toei, où il y a moins de clients. Certaines zones sont encore en construction.

 

Et pendant ce temps là, d’autres marchés sont déjà ouverts…

 

 

Crédit photo : Aom Arseeyah

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus