Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil THAÏLANDE – FAUNE :  Non à l’exploitation des éléphants !

THAÏLANDE – FAUNE :  Non à l’exploitation des éléphants !

Date de publication : 11/12/2023
0

éléphants Thaïlande

 

Gavroche a reçu un courrier de lecteur mobilisé pour la défense des éléphants exploités dans les villes. Nous le reproduisons ici.

 

Si je vous contacte aujourd’hui, c’est pour vous conter une histoire : celle de l’éléphante Kham-Phaeng. Kham est une éléphante de plus de 40 ans, exploitée pour le tourisme animalier depuis des décennies comme de nombreux autres éléphants. Mais ces conditions de vie ont très vite été dégradées. Enchaînée, fortement stéréotypée, ne cessant de se balancer de droite à gauche, amaigrie et semblant avoir des problèmes de vision, une association locale a commencé à s’intéresser à son sort. Malgré l’élan sur les réseaux sociaux, il manquait encore 5 000 euros pour pouvoir récupérer cette éléphante et la transférer vers un sanctuaire.

 

C’est là qu’une de nos militantes, affectée par son histoire, nous l’a partagée. Free Life ayant déjà réalisé de nombreux sauvetages en France, notamment de tigres et lions, et ayant un réseau de communication assez solide – nous avons réussit avec notre partenaire locale à faire déplacer Yaya, une femelle panda, d’un zoo aux États-Unis pour la renvoyer vers la Chine – nous ne pouvions être insensibles à la tragédie de Kham.

 

Peut-être même que ces heures étaient comptées. En moins de deux jours, notre association réussit l’exploit de récolter plus de 5 000 euros pour sauver cette éléphante. Son sauvetage est désormais prévu dans les prochains jours.

 

Mais l’histoire de Kham-Phaeng, c’est celle de centaines d’autres éléphants.



C’est celle également, en Thaïlande, de tigres encore attachés pour réaliser des selfies ou de grands singes enfermés dans les cages sales et sordides. Celle de l’exploitation pour le tourisme animalier. Il s’agit de notre premier sauvetage en Thaïlande et souhaitons vraiment communiquer là-dessus, pour montrer que pour ces animaux trop longtemps exploités, il y a des solutions. Nous souhaitons beaucoup échanger dessus avec vous, pour voir si un article serait possible afin de conter son histoire. Au besoin, nous avons des photos et vidéos – ou même tout simplement un dossier de presse – à vous fournir.

 

Cordialement,Julien.
Lifewww.free-life.fr [info@free-life.fr]

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus