Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil THAÏLANDE – POLITIQUE : Le ministre du commerce assailli de critiques en raison de la hausse des prix

THAÏLANDE – POLITIQUE : Le ministre du commerce assailli de critiques en raison de la hausse des prix

Journaliste : Rédaction Date de publication : 20/03/2022
0

Jurin Laksanawisit

 

Le ministre du Commerce thaïlandais, Jurin Laksanawisit, a déclaré mardi 15 mars qu’il n’avait approuvé aucune augmentation du prix des produits de consommation de base, bien que certains fabricants aient déposé un appel pour augmenter les prix en raison de l’augmentation des coûts due à l’impact de la guerre Russie-Ukraine.

 

Le ministère du commerce a stipulé que les fabricants de 18 produits et services de consommation ne peuvent pas augmenter les prix sans l’approbation du département du commerce intérieur.

 

Il s’agit des nouilles instantanées, des œufs et des viandes, des aliments en conserve, du riz en sac, des sauces d’assaisonnement, des huiles végétales, des boissons gazeuses, du lait et des produits laitiers, des appareils électriques, des produits de nettoyage, des engrais, des insecticides, des aliments pour animaux, du fer, du ciment, du papier, des médicaments et des équipements médicaux, ainsi que des services des magasins de gros et de détail.

 

Une augmentation probable mais non immédiate…

 

“Les fabricants d’engrais chimiques, d’aliments pour animaux, de conserves alimentaires et de matériaux de construction ont demandé au ministère d’ajuster les prix à la hausse en raison de l’augmentation des coûts des matières premières importées de l’étranger”, a déclaré M. Jurin.

 

“Le ministère examinera leur demande au cas par cas afin de garantir l’équité pour chaque partie et de maintenir la stabilité du marché. Le ministère travaille également sur des mesures visant à réduire le coût de la vie pour la population, qui devraient être annoncées prochainement”, a-t-il ajouté.

 

Le secrétaire permanent au commerce, Boonyarit Kalayanamit, a déclaré que le ministère examinait la hausse des prix du blé et du maïs pour l’alimentation animale, que la Thaïlande importe d’Ukraine, l’un des principaux producteurs mondiaux.

 

“En fin de compte, nous devrons peut-être autoriser les fabricants d’aliments pour animaux à augmenter les prix des produits pour éviter une pénurie d’aliments, car les fabricants sont susceptibles d’arrêter la production si les coûts des matières premières deviennent trop élevés”, a-t-il déclaré.

 

“Toutefois, nous essaierons de limiter la hausse des prix à un niveau approprié afin qu’elle ne crée pas une charge financière trop lourde pour les agriculteurs”, a-t-il ajouté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus