Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil THAÏLANDE – RETRAITE : Parvenez vous à vivre au Siam avec moins de 2000 euros ?

THAÏLANDE – RETRAITE : Parvenez vous à vivre au Siam avec moins de 2000 euros ?

Date de publication : 12/02/2023
11

Phuket

 

Notre confrère suisse blick poursuit sa saga des retraites helvètes en Thaïlande. Vrai ? Faux ? On vous écoute…

 

Nous reproduisons ici des extraits de cet article de Blick dont nous vous recommandons la lecture sur leur site.

 

« Heureux est peut-être un mot trop fort. Mais satisfait, oui. Je suis satisfait de ma vie », résume Ernst Rütimann, 75 ans, expatrié en Thaïlande depuis 20 ans. Il fait partie des nombreux retraités suisses qui bénéficient d’avantages fiscaux depuis l’étranger.

 

Les contrées lointaines ont toujours attiré ce Schaffhousois, confie-t-il dans un entretien avec Blick. Il assure en revanche que les avantages fiscaux n’ont pas joué un rôle décisif dans le choix de l’endroit où il allait habiter. Et a-t-il envisagé de profiter du système avantageux des rentes pour enfants ? « Surtout pas. Je n’ai jamais voulu d’enfants ! », s’exclame-t-il lorsque Blick l’interroge.

 

La retraite suffit

 

Dans les années 1990, Ernst Rütimann, qui habitait alors à Stein am Rhein (SH), s’est lié d’amitié avec un restaurateur. Ce dernier passait chaque hiver sur l’île thaïlandaise de Phuket. Tous deux étant des plongeurs passionnés, ils se lient d’amitié. Ernst Rütimann lui rend visite à plusieurs reprises en Thaïlande. Il s’y plaît, et décide de s’y installer.

 

En janvier 2003, le Schaffhousois se désinscrit des registres de sa commune et de l’armée. Il retire sa caisse de pension. Au moment du départ, il a économisé 700 000 francs. « Cela m’a permis de joindre les deux bouts en Thaïlande », raconte-t-il. Il vit dans un bungalow sur la côte est de Phuket et fait de la plongée presque tous les jours. Mais au-delà de cela, ses dépenses sont très limitées. « La vie nocturne de la tristement célèbre Patong ne m’a jamais attiré, ce n’est pas mon truc », explique-t-il.

 

Comme il n’a pas de visa de travail, il entre d’abord dans le pays grâce à un visa touristique valable trois mois. Il n’obtient l’autorisation de séjour qu’après avoir déposé 800 000 bahts – soit environ 25 000 francs – dans une banque thaïlandaise. « C’est ainsi qu’ils obtenaient des devises, en échange de quoi nous, les immigrants, n’étions pas soumis à l’impôt. »

 

Dix ans plus tard, l’électricien de formation reçoit son AVS. Malgré 44 années de cotisations au total, il n’obtient par une rente complète en raison de diverses interruptions de versements. «Je touche 1850 francs par mois, ce qui me permet de vivre plutôt bien ici», témoigne le Suisse.

L’intégralité est à retrouver sur le site blick.ch/fr.

11 Commentaires

  1. Visa O-A (Long stay)
    Visa non-immigrant O-A

    Le Visa O-A est destiné aux personnes retraitées et âgées de plus de 50 ans.

    Ce type de visa ne permet pas de travailler et donne le droit de rester en Thaïlande pour un an avec de multiples entrées. Pour chaque entrée, si le séjour dépasse 3 mois, le titulaire doit se présenter au service de l’immigration. Le titulaire de ce visa peut le prolonger au service immigration. A noter que la procédure de visa prend environ 5 semaines, voire plus si le dossier est incomplet.

    Purpose of visite : Long-stay (O-A)

    Les pièces à fournir en ligne :

    Page du passeport relative à l’état civil (Le passeport doit être encore valable au moins 18 mois à la date de départ.)
    Photo d’identité officielle en couleur (Photomaton) datant de moins de 6 mois
    Justificatif de domicile en France datant de moins de 3 mois pour les passeports européens (facture d’électricité, de téléphone portable, d’accès à internet) et titre de séjour si vous n’êtes pas ressortissant européen
    Preuve de revenu mensuel (attestation de retraite, bulletin de paie) d’au moins 2 000 euros ou un relevé bancaire officiel d’un solde créditeur de 24 000 euros d’un compte non-bloqué datant de moins de 30 jours (ou 48 000 euros si c’est un compte joint)
    Certificat médical précisant que vous êtes en bonne santé et que vous n’avez pas de maladie contagieuse. Tous les documents manuscrits doivent être bien lisible et datant de moins de 3 mois.
    Assurance maladie avec une couverture minimale de 100 000 US dollars ou 3 000 000 THB, y compris expressément le traitement COVID-19, valable dès votre arrivée en Thaïlande couvrant 1 an à compter de votre date d’arrivée en Thaïlande
    Formulaire d’Attestation d’Assurance Étrangère (Foreign Insurance Certificate) couvrant un an, dûment rempli par votre assureur, avec la signature d’un agent et un tampon de l’assurance. Le montant de couverture minimum 3 000 000 THB doit mentionner : foreign_insurance_certificate Pour plus d’information https://longstay.tgia.org
    Les frais de visa sont de 175 euros

  2. pas de problèmes, la politique thaïe, n’a d’autre préoccupation que de vous subtiliser votre argent sans rien vous donner en échange. Le social n’existe pas, vous pouvez vous faire tabasser, cela laissera la police,les politiques et la justice indifférents.

  3. Vivre avec 20 000 bahts par mois, impossible, je donne à mon épouse déjà 16 000, pour la nourriture, mais je paye, aussi des frais supplémentaires, crevettes, porc, et courses à Macro, produits divers en plus de l’électricité et internet, alors ce qui vivent avec 20 000 bahts ? oui, les Thaï vivent avec 10 000 bahts, mais ils mangent quoi, du poisson chat, 4 pour 100 bahts, et de l’alcool de riz à 50 bahts la bouteille, moi ma bouteille de whisky coûte 700 bahts. IL FAUT COMPARER CE QUI EST COMPARABLE, et je mange Thaï, avec du fromage de temps en temps

  4. Incroyable ! Je vis avec 950 euros mois et cela ne m’a pas empêché de mettre mon enfant à l’université. Au pire moment de l’euro …..change du virement … 34 bahts pour 1 euro, j’avais envisagé de partir en Inde et de versé à mon enfant de de quoi finir ses études…. Je suis propriétaire de mon logement autonome et ma femme et mon enfant ne se prive de rien. Connaissez vous le salaire moyen d’un thaï? 10 000 bahts mois. La plupart des farang mente sur leur revenu réel : Combien gagne un adjudant de carrière ? J’ajoute que je ne suis pas seul dans mon cas !

  5. A partir du moment où l’on a le dépôt de 800 000 bahts pour le Visa annuel, on peut vivre avec environ 20 000 bahts par mois, tout dépend de la vie de retraité que l’on mène et où l’on vit. Ce sont des choix personnels ! A chacun son bonheur !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus