Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Ankara Escort
1xbet
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
betforward
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
deneme bonusu veren bahis siteleri
deneme bonusu
casino slot siteleri/a>
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
https://treirb.net
deneme bonusu veren bahis siteleri
https://www.getbetbonus.com
Home Accueil THAÏLANDE – SOCIÉTÉ : Et si les pro-cannabis se mettaient à protester en masse ?

THAÏLANDE – SOCIÉTÉ : Et si les pro-cannabis se mettaient à protester en masse ?

Date de publication : 13/05/2024
0

Cannabis

 

La décision de la Thaïlande de reclasser le cannabis comme stupéfiant menace de déclencher des manifestations de rue et des actions collectives de la part des propriétaires des milliers de dispensaires qui ont vu le jour dans tout le pays à la suite de la dépénalisation intervenue il y a deux ans.

 

C’est le constat dressé par l’agence Bloomberg

 

Selon Rattapon Sanrak, propriétaire du dispensaire Highland Cafe à Bangkok, la dépénalisation complète ordonnée mercredi par le Premier ministre Srettha Thavisin poussera également le commerce du cannabis dans la clandestinité. L’association Writing Thailand’s Cannabis Future a déclaré qu’elle organiserait une manifestation à Bangkok le 16 mai pour protester contre cette mesure.

 

Le cannabis jouit actuellement du statut de «stupéfiant contrôlé» en Thaïlande et son usage récréatif n’est pas totalement interdit, ce qui a permis l’ouverture de près de 8 000 dispensaires depuis sa dépénalisation en 2022. La directive de Srettha visant à ré-étiqueter le cannabis en tant que stupéfiant de “catégorie cinq” fera de la production, de la vente, de l’importation, de l’exportation ou de la possession de la plante et de son utilisation un crime, conformément aux lois thaïlandaises sur les stupéfiants. Le cannabis à des fins médicales et sanitaires restera autorisé, selon le premier ministre.

 

“Nous faisons tout dans les règles, mais tout à coup, les règles vont changer”, a déclaré M. Rattapon. “Nous nous préparons à protester et à intenter des actions en justice au cas où cela se produirait.

Cette volte-face politique est un nouveau coup dur pour l’industrie naissante du cannabis en Thaïlande, après que la dépénalisation ait été présentée comme un moyen de stimuler les revenus agricoles et le tourisme de bien-être. L’usage libéral du cannabis est devenu une question politique brûlante à l’approche des élections nationales de l’année dernière en Thaïlande. Les efforts visant à réglementer l’industrie de la marijuana ayant échoué, les inquiétudes se sont accrues quant à l’impact social de l’accoutumance due à la facilité d’accès à cette drogue.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus