Home Thaïlande Provinces THAÏLANDE – SOCIÉTÉ : Le cannabis anti-cancer, nouvelle formule magique de la pharmacopée thaïlandaise

THAÏLANDE – SOCIÉTÉ : Le cannabis anti-cancer, nouvelle formule magique de la pharmacopée thaïlandaise

Journaliste : Rédaction
La source : Gavroche
Date de publication : 30/11/2021
0

Cannabis médical Thaïlande

 

Des études scientifiques menées récemment montrent que quatre espèces de cannabis thaïlandais peuvent être efficaces pour empêcher les cellules de plusieurs types de cancer de se multiplier. Les tests ont été menés sur des cellules de cancer du sein, du rein, du poumon, du colorectal, du cerveau et du pancréas cultivées en laboratoire, entre autres.

 

L’étude a été menée par l’Institut de recherche sur les plantes du département des sciences médicales, dans le but d’utiliser le cannabis à des fins médicales.

 

“Ces races de cannabis sont Hang Sua Sakon Nakhon TT1, Tanao Sri Kan Khao WA1, Tanao Sri Kan Daeng RD1, et Hang Karok Phu Phan ST1”, a déclaré le Dr Supphakit Siriluck, directeur général du département. “Elles sont riches en tétrahydrocannabinol [THC] et en cannabidiol [CBD], qui peuvent être extraits par la méthode d’extraction par fluide supercritique.

 

“Les expériences ont montré que le THC et le CBD recueillis à partir de ces races de cannabis peuvent efficacement empêcher les cellules cancéreuses de différents types cultivées en laboratoire de se développer et peuvent également aider à réparer les lésions des cellules pulmonaires cultivées en laboratoire”, a-t-il ajouté. “L’expérience toxicologique a également révélé que les extraits de cannabis ne provoquent pas de mutagénicité chez les bactéries. Cependant, ils ont la possibilité de devenir toxiques pour les cellules rénales, les cellules hépatiques et les cellules pulmonaires cultivées en laboratoire, par ordre décroissant.”

 

Supphakit a ajouté que ces résultats ont été publiés dans le journal médical du département pour exposer la qualité médicale du cannabis thaïlandais tout en montrant la possibilité de toxicité dans les cellules d’organes spécifiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus