Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Home Accueil THAÏLANDE – SOCIÉTÉ : Les Thaïlandais aiment les jeux d’argent, et vous ?

THAÏLANDE – SOCIÉTÉ : Les Thaïlandais aiment les jeux d’argent, et vous ?

Date de publication : 23/09/2023
0

Thaïlande plages du sud

 

Nous publions cet article en partenariat avec une agence spécialisée. Pensez à vos annonces autres offres de service : Gavroche est la plate forme d’informations idéale pour les promouvoir !

 

Envie de connaître davantage sur la culture des jeux d’argent en Thaïlande ? Découvrez l’histoire et la réglementation concernant les jeux de hasard et les casinos dans ce pays.

 

La culture du jeu thaïlandaise : des pratiques traditionnelles aux casinos modernes

 

La Thaïlande est une destination touristique de choix. Plages paradisiaques, gastronomie atypique et originale. Mais aussi une culture traditionnelle toujours bien ancrée dans la population malgré la modernisation… Ce beau pays plaît. Mais représente-t-il également un bonheur pour les amoureux des jeux d’argent ? Aujourd’hui, il existe deux options. S’amuser en ligne est pratique. Vous pouvez facilement trouver les bonnes adresses grâce aux recommandations de spécialistes. Ces derniers proposent une liste des casinos dignes de confiance sur casinofiables.com. Des critères bien précis sont considérés. Fiabilité, fluidité, praticité… Est-il possible d’en profiter du côté thaïlandais ? Qu’en est-il des établissements physiques ? Découvrons la culture du jeu en Thaïlande. Faisons aussi le tour de la législation locale en la matière.

 

L’histoire des jeux d’argent en Thaïlande

 

Nous avons évoqué les jeux en ligne depuis la Thaïlande. Si vous effectuez des recherches, vous identifierez aisément les bonnes adresses. Des experts ont concocté pour vous une liste des plateformes de casino en ligne le plus rentable. Ce sont les sites proposant les meilleurs paiements du moment. Sont-ils alors accessibles en Thaïlande ? Ce que l’on sait, c’est que les jeux d’argent ont fait leur entrée grâce aux commerçants étrangers. Les immigrants y sont également pour quelque chose. Cela s’est produit depuis quelques siècles auparavant. Au fil du temps, des centaines de jeux de hasard ont été introduits dans le pays. Cela a contribué à la diversification de la culture du jeu locale.

 

Des établissements légaux au XIXe siècle

 

L’engouement pour le jeu d’argent en Thaïlande a connu un pic à la fin du XIXe siècle. À cette époque, il existait des établissements de jeu légaux, promus par le gouvernement comme une source de revenus, notamment sous le règne du Roi Rama III.

 

Cependant, lorsque le Roi Rama V a pris le pouvoir, il a décidé de changer la donne. Face à l’augmentation des activités criminelles associées au jeu et des nombreuses faillites qui en découlaient, il a décidé de déclarer le jeu illégal. Cette décision a conduit à la fermeture des établissements de jeu en 1917.

 

Loi sur les jeux d’argent

 

C’est en 1930 que la première loi sur les jeux d’argent en Thaïlande fut adoptée. Pas plus tard qu’en 1935, elle a été réformée. Cette législation comporte deux sections principales : la liste A et la liste B.

 

La liste A comprend des jeux de hasard qualifiés de « sanglants ». Il s’agit, notamment, des combats de coqs et des combats de chiens. La catégorie A regroupe également les titres de casino tels que la roulette et les machines à sous. La liste B, quant à elle, rassemble des jeux de hasard :

 

Bingo ;
Paris Thaïlande sur les sports ;
Autres activités similaires.

 

Citons ensuite la loi sur les cartes à jouer de 1943. Cette dernière interdit environ 120 types de cartes à jouer. Elle sanctionne la fabrication illégale de cartes, le jeu avec des cartes sans implication d’argent, voire simplement la possession de cartes à jouer.

 

Les jeux d’argent interdits en Thaïlande

 

La législation est stricte à ce sujet. Et les sanctions sont sévères. Les autorités locales perçoivent cette activité comme étant immorale et préjudiciable à la société. De ce fait, toute forme de jeu d’argent est interdite, à l’exception des loteries officielles et des courses de chevaux.

 

Cette interdiction est en vigueur depuis 1935. Depuis, de nombreux autres décrets royaux ont renforcé cette décision. Le gouvernement considère le jeu de hasard comme contraire aux principes du bouddhisme. Il s’agit quasiment d’un problème social classé au même statut que la drogue ou à la prostitution.

 

Attention aux joueurs pris en flagrant délit. Ceux-ci risquent une amende pouvant aller jusqu’à 1000 bahts. C’est l’équivalent de 25 euros environ. Cette peine peut être assorti d’un emprisonnement pouvant aller jusqu’à un an. Les organisateurs sont également punis. Ils peuvent payer jusqu’à 10 000 bahts d’amende, près de 25 €, et risquent jusqu’à 3 ans d’emprisonnement. Il en est de même pour les étrangers surpris en train de jouer en Thaïlande. Des sanctions les attendent, en plus d’une éventuelle expulsion du territoire thaïlandais.

 

Bien que les autorités thaïlandaises soient strictes envers cette interdiction, le jeu d’argent illégal reste très répandu en Thaïlande. Cela inclut les loteries illégales, les paris Thaïlandais sportifs clandestins, et les jeux en ligne non autorisés.

 

Citons quelques chiffres. Les Thaïlandais dépensent chaque année plus de 10 milliards d’euros dans cette activité. Cela équivaut à environ 3 % du produit intérieur brut du pays. Cette pratique illégale a des conséquences significatives, notamment la perte de revenus fiscaux pour le gouvernement. La population est également exposée à différents problèmes sociaux. Il s’agit, entre autres d’endettement, de dépendance au jeu et une hausse de la criminalité.

 

Les seuls jeux d’argent autorisés sur le territoire

 

En Thaïlande, seuls deux types de jeux de hasard sont autorisés. Ils sont strictement réglementés par le gouvernement. Il s’agit de la loterie et des courses de chevaux.

 

La loterie en Thaïlande est l’une des formes de jeu de hasard légalement autorisées. Elle a été introduite pour la première fois par des immigrants venus de Chine. Elle est à la fois parrainée et réglementée par le gouvernement thaïlandais. C’est sous le règne du Roi Rama V que les premiers billets de loterie firent leur apparition. Son successeur, le Roi Rama VI, utilisa ces tickets comme moyen de collecte des impôts.

 

La loterie se déroule deux fois au cours d’un mois, soit tous les 15 jours. La première est effectuée chaque 1er du mois, tandis que la seconde a lieu tous les 15 du mois. Voici comment se répartir la valeur totale des ventes de billets :

 

60 % sont versés aux joueurs sous forme de jackpot ;
28 % reviennent au gouvernement ;
12 % sont versés à l’administration et à la gestion de l’événement.

 

Les paris sur les courses de chevaux sont également légaux en Thaïlande. Toutefois, on retrouve un nombre relativement bas d’hippodromes dans le pays. Au total, il existe huit hippodromes en Thaïlande. Parmi eux, 7 sont encore fonctionnels. À titre d’information, deux d’entre eux sont localisés à Bangkok.

 

Les courses de chevaux offrent une autre option légale de jeu de hasard pour les Thaïlandais. Les parieurs peuvent placer des paris sur les chevaux en compétition lors de ces événements sportifs, dans le respect de la réglementation en vigueur.

 

Des casinos illicites présents à Bangkok

 

En Thaïlande, il n’existe pas de casino dans les règles. Néanmoins, sa capitale est connue pour abriter de nombreux casinos illégaux à Bangkok. Ces établissements opèrent en dehors du cadre légal et sont gérés par des cartels locaux. Ils opèrent en toute clandestinité, sans autorisation officielle, et sont donc sujets à des risques importants.

 

L’un des défis majeurs associés aux Bangkok casinos illégaux est le manque de régulation. En l’absence de supervision gouvernementale, le crime et la trahison sont monnaie courante. Il arrive fréquemment que les bookmakers refusent de payer les gains des joueurs. Si ces derniers tentent de signaler ces fraudes aux autorités, ils risquent également des poursuites judiciaires.

 

Face aux risques associés aux casinos illégaux à Bangkok, bon nombre de joueurs se dirigent vers la « zone neutre » près de la frontière cambodgienne pour jouer en toute légalité. Là-bas, on peut trouver des casinos légaux, régulés par le gouvernement cambodgien. Ces établissements offrent une alternative plus sûre pour ceux qui souhaitent tenter leur chance sans violer la loi thaïlandaise.

 

Les jeux en ligne, une alternative à envisager

 

Les jeux en ligne offrent une alternative plus sûre pour ceux qui souhaitent jouer au poker au casino en Thaïlande. Les machines à sous le poker, les roulettes et les cartes s’offrent à eux. Ces sites sont souvent basés à l’étranger. Ils disposent d’une licence et d’être fiables.

 

Le jeu en ligne offre plusieurs avantages par rapport aux casinos clandestins. Il évite les risques liés aux descentes de police et aux activités criminelles associées aux salles de jeux terrestres. De plus, ces plateformes offrent un environnement plus sécurisé pour les transactions financières.

 

Cependant, le jeu en ligne n’est pas sans risques. Les joueurs s’exposent au vol de données personnelles et à la possibilité d’arnaques ou de fraudes. La prudence est donc de mise lorsque l’on choisit son casino en ligne pour minimiser ces risques.

 

Vers une légalisation des jeux d’argent ?

 

Différents acteurs économiques et politiques en Thaïlande ont cherché à légaliser les jeux d’argent dans le pays. Néanmoins, cette décision demeure un sujet de débat complexe et controversé.

 

En effet, beaucoup estiment que l’autorisation des casinos Thaïlande pourrait attirer davantage de touristes, stimulant ainsi le secteur touristique du pays. La légalisation de l’industrie pourrait également créer de nombreux emplois dans l’industrie du jeu. Enfin, les casinos légaux généreraient des recettes fiscales significatives pour le gouvernement.

 

D’un autre côté, il y a les autorités religieuses. Selon ces dernières, adopter les jeux d’argent va à l’encontre de la culture du pays. Son identité en serait compromise. Rendre les casinos légaux risquerait de dégrader les valeurs morales du pays. Blanchiment d’argent, crime organisé et prostitution pourraient découler d’une telle décision.

 

De ce fait, le débat est au cœur des tensions. Il y a friction entre le moderne et la tradition. À ce jour, aucune véritable réforme n’est encore prévue. Néanmoins, avec l’essor du tourisme local, il est fort à parier que la question soit de nouveau au goût du jour, notamment à cause des besoins économiques du pays.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus