test
Home Accueil MALAISIE – ÉCONOMIE : Tableau de bord de l’économie de la Malaisie au 24 juin

MALAISIE – ÉCONOMIE : Tableau de bord de l’économie de la Malaisie au 24 juin

Journaliste : Rédaction Date de publication : 25/06/2022
0

Malaisie petronas

 

La lettre d’informations “Les brèves de l’Asean” publie chaque semaine un résumé des nouvelles économiques de l’Asie du Sud-Est. Nous diffusons leur tableau de bord hebdomadaire sur la Malaisie.

 

Mise en orbite du satellite MEASAT-3D par Arianespace

 

MEASAT est une société de communication par satellite détenue, via sa holding Usaha, par Adnan Krishnan, cinquième fortune du pays. MEASAT a lancé son premier satellite en 1996. MEASAT-3d est le 2ème construit par Airbus Defence & Space et le 4ème lancé par Arianespace. Satellite géostationnaire de 5,6 t, d’une puissance de 12 kW et basé sur la technologie HTS, il fournira des programmes de télévision (DTH, bandes C et Ku), de l’internet haut débit (bande Ka), ainsi que des services pour le Korea Augmentation Satellite System. C’est donc un élément-clef du plan de connectivité malaisien pour les zones rurales isolées, en particulier sur l’île de Bornéo (Sabah et Sarawak). Le Premier ministre malaisien, accompagné de 5 ministres de son gouvernement, a assisté à Kuala Lumpur à la retransmission vidéo du lancement de Kourou (23 juin, 05:50 MYT).

 

Gentari, nouvelle filiale portant la transition énergétique pour Petronas

 

Cette nouvelle entreprise aura pour vocation de matérialiser la transition décarbonée du pétrolier malaisien, qui vise la neutralité carbone d’ici 2050. Cette filiale reprend les capacités de production photovoltaïque de Petronas, en Inde et plus marginalement en Malaisie (1 GWp). L’entreprise affiche l’objectif de produire 30-40 GW d’électricité solaire et 1,2 Mt/an d’hydrogène propre d’ici 2030. L’entreprise annonce vouloir encore investir dans l’installation de 25 000 stations de recharge dans l’Asie-Pacifique. En attendant, en 2021, Petronas était le 5ème exportateur mondial de GNL (et un bien plus modeste exportateur de pétrole).

 

Maintien de l’exemption de taxe sur les ventes de voiture pour quelques jours

 

Alors que le secteur automobile fait face à des difficultés d’approvisionnement en semi-conducteurs, que des pénuries de main d’œuvre se font sentir, les ventes ont baissé pour le 2ème mois consécutif en mai (-12% sur un mois après -23% en avril). Dans ce contexte, l’annonce du gouvernement de maintenir l’exemption de taxe de vente pour tout véhicule commandé d’ici le 30 juin, quelle que soit sa date de livraison, a été particulièrement bien accueillie par les acteurs malaisiens et étrangers. Pour autant, le coût de cette exemption – en vigueur depuis 1 an – pourrait s’élever à près de 5 Mds MYR (1,1 Md USD), alors que les recettes fiscales du gouvernement fédéral tomberaient à 10,5% du PIB en 2022. Difficile équation… en période pré-électorale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus