Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil THAÏLANDE – CRIME : La mère de la quinzième victime présumée de Sararat rencontre les enquêteurs

THAÏLANDE – CRIME : La mère de la quinzième victime présumée de Sararat rencontre les enquêteurs

Date de publication : 03/05/2023
0

mère d'une victime tueuse en série

 

La mère d’une femme décédée à Bangkok il y a sept ans et soupçonnée d’être la 15e victime de l’empoisonnement au cyanure de Sararat Rangsiwuthaporn, surnommé “Aem Cyanure”, a rencontré les enquêteurs de la Division de la répression du crime (CSD) lundi, a indiqué une source policière.

 

Mme Ladda, 64 ans, originaire de la province de Kamphaeng Phet, s’est présentée à une équipe d’enquêteurs sous la direction du chef adjoint de la police nationale, Pol Gen Surachate Hakparn.

 

La femme a donné à la police des informations sur sa fille Montathip (Sai), 37 ans, décédée à Bangkok il y a sept ans. Elle aurait déclaré à la police qu’elle pensait personnellement que c’était Mme Sararat qui avait causé la mort de sa fille, bien qu’elle n’ait aucune preuve pour étayer cette conviction.

 

Elle a déclaré qu’elle était heureuse que le Pol Gen Surachate ait accepté d’enquêter sur le cas de sa fille et qu’elle pensait que Montathip obtiendrait la justice qu’elle méritait.

 

Le Col Anek Taosuparp, commandant adjoint du CSD, a déclaré qu’une réunion s’était tenue lundi 1er mai pour assurer le suivi des affaires impliquant Mme Sararat..

 

Dans le cas de Siriporn Khanwong, 33 ans, qui aurait été l’une des victimes, Pol Col Anek a déclaré qu’aucune preuve n’avait été trouvée pour impliquer d’autres personnes que Mme Sararat. Il a ajouté que les déclarations de cinq témoins dans cette affaire étaient utiles pour la suite de l’enquête.

 

Jusqu’à présent, aucun élément n’a permis de soupçonner un officier de police de haut rang, qui était l’ancien mari de Mme Sararat, d’être impliqué dans l’affaire.

 

Le Pol Maj Gen Namkiat Teerarojanapong, commandant du centre de formation du Bureau de la police métropolitaine chargé de compiler les affaires d’empoisonnement au cyanure, a déclaré que les enquêteurs avaient demandé lundi à la Cour pénale de délivrer des mandats d’arrêt contre Mme Sararat dans quatre autres affaires.

 

Les quatre affaires concernées sont les suivantes

 

– La mort d’un homme – Surat Toraphap – à Kanchanaburi le 6 décembre 2020 ;

– La mort d’une femme, Chantharat, dans le district de Cha-am, Phetchaburi ;

– le décès d’une femme, Kanika Tuladecharat, dans le district de Photharam, province de Ratchaburi, le 6 janvier 2021 ; et

– le cas d’une femme, Mme Kantima, qui a survécu à une tentative de meurtre dans le district de Muang, province de Kanchanaburi, en septembre 2022.

 

Dans le cadre de l’enquête, la police a perquisitionné mardi 2 mai les locaux d’une entreprise d’importation de produits chimiques dans le district de Lat Krabang près de l’aéroport Suvarnabhumi. La société est soupçonnée d’avoir importer le cyanure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus